AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 1:48

during the rain is falling, she's crying while they laugh out loud


    MIZUKI Ayane Mikayla

    Date de naissance : vingt-deux janvier.
    Âge : dix-sept ans.
    Sexe : féminin.
    Groupe sanguin : AB-.
    Village : sunakagure.
    Etat civil : célibataire.
    Grade : genin.


    "T'as promis avec la pose du mec cool, maintenant, t'es obligé de tenir ta promesse !"


    ayane ▬ Attends un peu. Parce que mon gentil frère s'entraîne déjà, moi je ne peux pas ? Non mais sérieusement, vous avez quoi dans la tête, toi et papa ? C'est quoi toute cette préférence pour cet avorton ?
    aryel ▬ Petite insolente ! Tu t'es vue ? Tu insultes ton frère maintenant ? Je te conseille d'aller dans ta chambre, sinon je te jure que ton père réglera tout ça par lui-même !

    Non, ma mère n'était pas folle. Lui, il est schizophrène. Une double personnalité. Vous ne vous attendiez pas à ça, hn ? Et bien oui. Je dois l'accepter, mais il en est difficile. Se faire taper à chaque fois qu'on s'exprime, je préfère me taire. Quoique chaque jour, j'ai envie de tuer mon stupide frère. Préféré de la famille Mizuki, il est impossible que je m'entraîne si lui le fait. Bien sûr, je ne m'attends pas à ce qu'ils changent d'idée si rapidement. Moi, Ayane Mikayla Mizuki ne bénéficie pas d'attention de la part de mes parents. Je dois aller vers ma tante pour recevoir quelconque marque d'affection, c'est vous dire ! Kenichi me déteste. Qui est-il ? Mon frère de sang. Toutefois, croyez-moi, il est très loin dans mon coeur. Il n'y mérite pas de place. Mes géniteurs non plus. Seule Sayara m'aime bien, mais étant la soeur de celle qui m'a créée, cette dernière y voit une rivalité certaine et je ne peux pas la voir chaque jours. Qu'une fois par mois. C'est long, je vous le dit. Passer un mois entier sans amour, sans cette bouffée de chaleur qui vous envahie me tue jour après jour. Aryel et Daisuke me passent deux milles pieds par dessus la tête. Ils envahissent ma vie et en sortent dix-sept ans plus tard ? S'en est ridicule. Je ne les respecte pas, et ils me renvoient bien la balance, je l'avoue. Les punitions que je reçois sont terribles. Si affreuses que chaque soir je pleure, seule et délaissée.

    Mon enfance fut facile comparativement à maintenant. La joie de vivre était près de moi, mon frère n'était pas là. Je fus heureuse durant un moment. Un très court instant. Lors du printemps, trois ans après ma naissance, mon frère montra son nez de diable et son visage dégueulasse. Je ne pouvais le supporter. Il chialait toutes les nuits, dans la chambre parallèle à la mienne. Ma mère, étant trop « épuisée » par l'accouchement, me demandait, ou m'ordonnait de me plier à ses règles durant trois mois et de m'occuper de cette saleté. Affreux, oui. Vous me plaignez ? Merci, j'apprécie. Toutefois, je n'ai jamais eu besoin de la pitié des gens. Étant une ninja digne de ce nom, je devais me tenir droite et forte. Malgré moi, j'ai été attirée vers la médecine, ce qui – naturellement – déplut à mes parents. Les baffes et les coups étaient plus forts. Je dus partir chez ma tante trois semaines, et lui mentir. Ne jamais lui avouer ce qui m'arrivait était une promesse faite à moi-même. Je ne voulais pas l'inquiéter et étant gentille de nature, je ne voulais pas attirer des ennuis pour elle. Les miens étant déjà d'une ampleur suffisante, selon moi.

    Je grandis en beauté, selon les paroles de tante Sayara. Mes yeux violets devinrent presque roses, une particularité certaine chez moi. Mes cheveux d'un blond intense étaient coupés en dégradé jusqu'au début de ma voluptueuse poitrine. Mes formes ont toujours été bien formées, et j'en suis assez fière, je dois l'avouer. Bref. Mes longues jambes musclées par l'entraînement durant les trois semaines passées chez ma tante. Mon corps fin et svelte. Il faut dire que je fus assez gâtée par mère nature. J'aime bien mon physique, j'aime qui je suis, et je ne pense pas pouvoir changer pour quiconque.

    Qu'en est-il advenu de ma famille durant ces trois semaines ? À mon retour, j'ai appris qu'ils étaient partis. Envolés. La maison était marquée d'un panneau « À vendre ». Lorsque Sayara appela ma mère pour des informations, je ne pus percevoir qu'un bout de conversation.

    aryel ▬ P*tain, Sayara, tu comprends pas que cette enfant est maudite ? La médecine, bordel de m*rde ! C'est inutile dans la défense et l'offensive, tout ça. Elle ne fera que passer près des pauvres gens malades et rester là comme leur boniche à tout faire.
    sayara ▬ Écoutes-toi, bon sens, Aryel ! Tu ne sais même plus ce que tu dis. Ta relation avec Daisuke est-elle rendue infime à ce point ? Ton fils s'est tapé une nouvelle crise de jalousie envers ta fille ? Navrant, mais pitoyable ma petite. Si tu savais combien ta fille à de talent, tu ne la nierais pas. Si tu étais une bonne et juste mère, tu ne la nierais pas. Tu ne dirais pas toutes ces paroles ces paroles désolantes pour elle. Elle te déteste, tu le sais, ça ? Ton fils aussi. Il ne mérite même pas son respect, et vous deux non plus. Vous n'êtes que des stupides êtres sans lucidité. Sur ceux, Aryel, je déménage avec ta fille à Suna. Je crois qu'elle en a marre de Konoha, et qu'elle possède trop de mauvais souvenirs ici. Bonne vie à Oto, à toi et ta cupide petite famille. Nous deux, nous sommes désormais émancipées de vous.

    C'est après ça que ma tante m'ordonna d'aller faire mes valises et qu'on partait pour Sunakagure. Un désert sur pattes, oui ! J'aimais cet endroit pour la chaleur et la sécurité. Le Kazekage avait l'air mignon, en plus ! Quoi de mieux ? Du haut de mes dix-sept ans, je ne pouvais que penser aux mecs et à l'entraînement. Grâce à ma vie impossible, je n'ai pas pu vous parler de ma vie de Ninja. Je contrôle – enfin, c'est un bien grand mot – l'élément de l'eau, donc Suiton. Je ne l'ai jamais accepté. Il me vient de mon père, et donc je ne l'utilise pas. Je suis infirmière à mes heures perdues, j'adore soigner les gens. Être à leurs soins et les aider dans leur vie me fait sourire. Dans ma vie, je n'ai pas pu sourire bien souvent. Maintenant, j'en profite à fond, mais j'en voudrai toujours à ma famille. Enfin, si on peut appeler ça comme ça.

    Voilà. Je crois que je peux arrêter de vous raconter tout ça et vous laisser deviner le reste de ma vie. Il n'en reste pas moins que je suis une fille mystérieuse, et j'adore vous tenir en haleine. Si jamais vous me rencontrez, retenez ceci : Je ne laisse jamais tomber.

    xoxo, Ayane Mikayla Mizuki.


    "Je ne suis pas un simple pervers. Je suis un Super Pervers."

    J'm'appelle Alexandra. 8D J'ai seize ans & j'vais bientôt en avoir dix-sept, nyah ! J'adore votre forum pour la simple et bonne raison qu'il est magnifiquement bien construit et le design, ouf. I love you Les gens sont super sympa, qui plus est ! J'VOUS AIIIIIIIMMMMMMESSSSSS. Et hum...voià :D
Revenir en haut Aller en bas
Madara Uchiha

avatar

Masculin
▌Messages : 463
▌Âge du personnage : 24

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: grosbill.
▌Nindô:

MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 3:06

Bonsoir et de nouveau bienvenue sur le forum. Wink
Alors, première chose, fais attention, parce que Aryel et Mikayla, on a vu beaucoup plus japonais comme prénoms, si tu vois ce que je veux dire. Bon, je vais laisser passer ça mais ne t'accommode pas de ce genre de patronymes à l'avenir. :) Ensuite, les médiconin sont du genre respectés, donc que ses parents la détestent pour si peu, je trouve ça un peu étrange et facile. Mais bon. Admettons. Puisqu'elle a déménagé et tout ça, on peut dire que ça n'a plus grande importance.

Je te donne donc ma validation ! Wink Bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Inuzuka
- j'aime les animaux, désolé.
avatar

Masculin
▌Messages : 208
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Konoha city
▌État d'esprit : Excité. Comme d'hab, quoi.

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Affinité canine.
▌Nindô: Niquer leur gueules à Neji et Sasuke en même temps.

MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 3:07

Je te conseille de lire attentivement ceci. Pour le reste, je te valide parce que ta fiche reste correcte, malgré les incohérences soulevées par Neji juste avant.

_________________
    "The boy's got a habit to support. Opium doesn't just grow on trees, you know."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 3:34

    Merci !
    Pardon pour les noms anglais, j'y suis habituée. Je promets de faire mieux à l'avenir. Je peux changer si ça dérange, hein. : )
    Et pour la situation de médecin, c'est parce que son père la voyait comme une grande ninja en devenir, voilà. Navrée pour les incohérences.
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 12:54

Rien a ajouté, tout a été dit par mes chers collègues. Je te valide donc aussi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Hidan

avatar

Masculin
▌Messages : 215
▌Âge du personnage : 29
▌Localisation : Sur la route.
▌État d'esprit : Ça fait deux jours que je me suis pas foutu à poil !

Encre de chine
▌Situation: On est un peu comme les cinq doigts d'la main, mais à deux.
▌Spécialité: Vaudou.
▌Nindô: La destruction par Jashin.

MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 13:48

J'arrive un peu à labours, comme d'hab' ! Bon jeu parmi nous et re-bienvenue. I love you

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   Dim 31 Oct - 16:55

    Merci vous deux I love you !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
AYANE ♥ le regard avoue ce que les mots ne peuvent pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» " L'INTENSITE D'UN REGARD "
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Regard Hanté - Mâle - Sang - Guerrier
» Un regard perçant en plein coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bingo Book :: Plateau de Shôgi :: ► Recalés-
Sauter vers: