AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Sam 30 Oct - 4:34


Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?

à Konoha Gakure no Satô

En ouvrant les yeux, la première chose qui me vint à l'esprit était que j'étais peut-être déjà en retard. Repoussant la couverture aux pieds du lit, je traversai ma chambre, plongée dans l'obscurité la plus totale et sans me cogner à rien. Je fis coulisser la cloison donnant sur le jardin, afin que je puisse apercevoir le ciel. Là, je m'autorisai un soupir de soulagement : le soleil n'était pas encore levé, ce qui signifiait que je n'avais pas besoin de me presser. Cette journée était d'une grande importance pour moi, puisque ma mission du jour m'emmènerait à Suna Gakure no Satô ! Mais les détails viendraient plus tard. Pour l'instant, je devais me préparer, et ce afin de ne pas avoir à me presser plus tard. La première chose à faire fut de prendre un bon bain, qui dura quand même une demi-heure. Après cela, je me senti enfin complètement réveillé, et prêt à attaquer de longues journées de marche.

Petit-déjeuner avalé, je me mis en quête de toutes mes affaires de combat. Normalement, je n'aurais pas de soucis pendant le voyage, mais bien valait prévenir que guérir. De plus, même si le pays de l'Herbe était en paix, je pourrais rencontrer des ninjas de Kaza Gakure no Satô. Evidemment, je n'oubliai pas les deux poches spéciales, remplies l'une de fioles de poisons, l'autre de fioles de, justement, contre-poisons. Le parchemin d'invocation des panthères noires était également accroché à ma ceinture, puisque je ne me déplaçais jamais sans. A l'instar des membres de ma famille qui étaient des Shinobis, je n'utilisais pas très souvent le traditionnel habillement des Chûnins de la Feuille. Je préférais largement mes habits assez moulants et noirs, qui ne me gênaient nullement dans mes mouvements. Toutefois, je pris aussi soin de me couvrir d'un large manteau : l'hiver approchant à grand pas, j'aurais sûrement à affronter le mauvais temps pendant la route. Bon, il ne me restait plus qu'une chose à faire : récupérer le colis et la lettre que je devais remettre au Kazekage en personne. Une heure plus tard, je me trouvais aux portes du village, avec un petit coffret en bois solidement attaché à mon dos, tandis que la missive se trouvait en sécurité dans une poche intérieur de mes vêtements. L'objectif était clair : marcher droit jusqu'au pays du Vent. Il me faudrait traverser le pays de l'Herbe, étape que je craignais, ne connaissant pas vraiment leurs intention à mon égard.


à Suna Gakure no Satô

Ha, enfin ! Au loin, j'aperçu les falaises entourant le village caché du Sable ! Enfin, il me faudrait encore quelques heures de marche pour atteindre mon objectif, mais la vue de la roche me redonna un semblant d'énergie, et j'accélérai le pas. Cela faisait plus ou moins trois jours que j'avais quitté Konoha no Satô, et j'avais hâte de pouvoir me reposer un peu. Bien que j'aie couru sur quelques distances, même la marche s'était révélée fatigante. De plus, je n'étais pas habitué à des conditions climatiques aussi rudes, et heureusement pour moi j'avais pensé à faire mes réserves d'eau juste avant d'entrer dans le pays du Vent. Ce qui m'embêtait le plus par contre, c'était le manque de chemins praticables : je devais avancer au milieu des dunes. Enfin, de temps en temps il me semblait apercevoir une route, ou du moins quelque chose y ressemblant, mais rapidement je laissai tomber l'idée de la rejoindre, puisque toutes les dunes se ressemblaient. A présent, je marchais droit vers les falaises, aucun moyen de me tromper de destination ...

Trois heures plus tard, j'arrivai enfin devant les portes du village. Enfin les portes, disons plutôt la faille dans la falaise qui permettait d'y accéder. Sur les espèces de marches taillées à même la roche, d'innombrables Shinobis du Sable observaient mes moindres faits et gestes. Arrivé à une dizaine de mètres de la porte, je m'arrêtai. Ils avaient sûrement dû reconnaître mon bandeau, et donc le village auquel j'appartenais. Soudain, un ninja sauta juste devant moi, me demandant mon identité.

    TAKESHI ; Takeshi Honoka, de Konoha Gakure no Satô. Je viens au nom de Godaime Hokage'sama.

Pendant quelques secondes, l'inconnu me toisa d'un oeil inquisiteur. Un voile blanc cachait la moitié de son visage, tandis que sur la partie visible étaient tatouées deux sortes de pointes rouges, légèrement roses. Il se présenta alors : Baki. Jûnin. Pas mal. Il me pria alors de le suivre, et très rapidement il se plaça devant moi. Traverser la faille fut pour moi un moment assez stressant, puisque je voyais tous les ninjas gardant les portes me regarder. Même une fois dans la faille, je voyais des silhouettes se déplacer aux sommets. De plus, j'étais encadré par deux gardes. Quoi, ils craignaient que je les envahisse ? Tout seul, moi, un simple Chûnin ? Enfin bref. De toute façon, nous étions en train d'arriver au bout.




( voilà, j'espère que ça ira ! tu veux qu'on se rencontre où ? dans ton bureau ? fais à ta guise =P )



Dernière édition par Takeshi Honoka le Dim 31 Oct - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Sam 30 Oct - 23:54

(ça va, mais le Kazekage est quand même le mieux placé pour dire comment il organise son village et ses gardes : p J'ai choisi le bureau!^.^)

Gaara était installé dans son bureau, en train de lire une lettre d’un responsable d’une ville environnante, qui faisait part de sa satisfaction de l’équipe qui lui avait été envoyée. Ce dernier promettait de faire à nouveau appel à eux et se permettait d’ajouter un supplément à la somme fixée pour la mission accomplie. Il était vrai que ces trois genin et leur sensei avaient fait plus au final que ce qu’ils devaient faire. Tout à leur avantage en conclusion. Il rangea dans un dossier la lettre, il récupéra dans son tiroir une clé et il se leva de son fauteuil. Son regard de jade se déposa sur sa fenêtre, observant le calme du haut des bâtiments et du ciel de Suna. Il alla ouvrir un placard cadenassé, pour en sortir un coffret dont il désactiva le sceau. Il y glissa l’argent récupérer dans la missive, refit le sceau, remit le coffret à sa place et referma la porte du placard. Il soupira, il ne manquait pas de travail, mais là, c’était le moment de calme, où il aimerait pouvoir aller où il veut, un peu plus d’action que du travail de bureau. C’est là que l’on frappa à sa porte.

"Entrez…."

Gaara se tourna alors vers Baki qui venait d’entrer en compagnie d’un blond portant le bandeau frontal de Konoha. Ah un émissaire, cela faisait un petit moment qu’il attendait des nouvelles du village caché du feu. Il aurait plus pensé à un message par voie des airs, comme d’habitude. Impassible, il observa le shinobi de Konoha, tout en écoutant le jûnin expliquer que le blond était envoyé par l’Hokage, et que c’était donc pour cela qu’il l’avait amené à son bureau. Le jeune rouquin hocha de la tête.

"Tu peux nous laisser, restes devant la porte Baki."

Gaara, qui s’était arrêté au milieu du chemin entre le placard précédent et son bureau retourna à son fauteuil, invita d’un signe de la main le blond à s’asseoir. Il posa ses bras sur les accoudoirs du fauteuil, un air sérieux et impénétrable ancré sur son visage, son regard sonda son vis-à-vis.

"Je vous écoute."

Le bureau de Gaara était parfaitement en ordre, une pile de dossiers à sa droite, un devant lui, de quoi écrire à sa gauche. Rien de personnel, le mobilier était en soit assez spartiate. Ce qui lui convenait parfaitement, il y avait juste une des rares plantes survivants à Konoha qui trônait derrière lui devant la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Dim 31 Oct - 1:59



( désolé =/ )

Traverser le village fut pour moi une manière d'observer un peu. Ici, tout semblait construit dans un seul but : garder la fraîcheur, et surtout, de résister à l'assaut du sable. Bon, là j'avais de la chance, car depuis mon entrée à Kaze no Kuni, je n'avais pas eu à essuyer de tempêtes de sable, et le temps était plutôt clair aujourd'hui. J'espérais que cela se reproduirait lorsqu'il me faudrait prendre le chemin du retour. D'ailleurs, on aurait dit que les bâtiments même étaient construits en sable, du moins par leur couleur. Nous arrivâmes alors devant une énorme bâtisse, qui dominait les autres de par sa grande taille. Sûrement le siège du Kazekage. Une fois à l'intérieur, je fus surpris de la fraîcheur qui y régnait, alors que dehors l'atmosphère était d'une température bien plus élevée.

S'ensuivi alors l'ascension jusqu'aux derniers étages du bâtiment, jusqu'à que nous arrivâmes devant le bureau du plus puissant ninja du Sable. Les deux gardes restèrent en retrait, tandis que mon guide, qui me révéla s'appeler Baki, toqua. Presque instantanément, il obtint l'ordre d'entrer. Je le suivi dans le bureau du Kazekage. Ce dernier était jeune, j'en fus un peu étonné. Ses yeux verts me fixèrent, et je m'avouai que là, j'étais quand même un peu intimidé. Je n'avais jamais eu d'entretien avec un personnage aussi élevé dans la hiérarchie d'un village ! Même Godaime Hokage'sama, je n'avais jamais pu lui parler face à face. Après que Baki aie expliqué le motif de ma venue, il se fit congédié, me laissant seul dans le bureau, en compagnie de Sabaku no Gaara. Le Kazekage s'installa à son bureau, et d'un signe de la main m'encouragea à prendre place en face de lui, ce que je fis après m'être respectueusement incliné. Je fus alors invité à prendre la parole.

    TAKESHI ; Ohayôgozaimasu, Kazekage'sama. Je suis Takeshi Honoka, envoyé par Godaime Hokage'sama, afin de vous remettre ceci.

Détachant le coffret de mon dos, je posai délicatement sur le bureau, avant de le pousser doucement jusqu'à qu'il soie à portée de Gaara. Je ne connaissais pas du tout le contenu du présent, et en fait, je n'avais pas vraiment envie de le savoir. Enfin, la seule chose de laquelle on m'avait mit au courant était que ce coffret contenait un présent d'Hokage à Kazekage, afin de raviver l'alliance existant entre nos deux villages. En gros, je jouais actuellement le rôle de l'ambassadeur, et j'étais la représentation même du village de la Feuille. Je n'avais donc pas intérêt à faire de conneries. Bon, je devais encore remettre la missive secrète au Kazekage. Plongeant ma main dans mes vêtements, j'en sorti le précieux parchemin, qui heureusement, n'avait pas du tout souffert du voyage, et se trouvait donc en parfait état. Je le posai sur le coffret.

    TAKESHI ; On m'a également chargé de vous remettre cette missive.

Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Lun 1 Nov - 23:19

Gaara ne se montrait pas d’un accueil chaleureux, mais il faisait preuve d’une politesse sans excès pour aller directement au fait. Il n’avait pas relevé la surprise du shinobi de Konoha en le voyant, il était assez habitué pour ceux qui venaient pour la première fois sans avoir été prévenu ou faire attention à ce qui se disait sur le nouveau Kazekage. Et il était conscient que son âge serait peut-être un problème vis-à-vis des autres kage plus âgés, mais il savait aussi qu’il ne se laisserait pas faire non plus. Au moins, avec la Godaime hokage, il n’y avait aucun souci, ils avaient des discussions par courrier très cordiales, et l’entente entre Suna et Konoha ne pouvait pas aller mieux… Il observait toujours le blond qui venait de s’asseoir et prenait la parole. Il finit par détacher son regard du jeune homme qui n’était guère plus âgé que lui, pour baisser les yeux sur le coffret qu’il lui remit. Il ne l’attira pas de suite à lui. Il doutait fort que l’Hokage envoie un cadeau sans le moindre message. Et il avait bien évidemment vu juste car le dénommé Takeshi lui passa alors un parchemin scellé.

Le Kazekage préféra commencer par le message, il n’était guère habitué à recevoir des cadeaux. Les cadeaux, c’était avant que son père ne veuille se débarrasser de lui. Sans avoir dit un seul mot, et se moquant complètement que ça puisse mettre mal à l’aise le blond, il rompit le sceau et se lança dans la lecture de la missive qu’il tenait de ses deux mains. Ses yeux allaient de gauche à droit sans s’arrêter, assimilant les différentes informations. A un moment, ses sourcils se froncèrent. Des informations sur un groupe crépusculaire, dont il allait falloir parler en conseil. Il termina sa lecture, attrapant déjà une plume dans l’intention de répondre. Cette missive était importante au final, et il pouvait comprendre aussi la préférence d’envoyer quelqu’un comme ambassadeur en somme. Il marqua un temps, en plus de la remercier de ses informations, et de faire part des siennes, il devait penser aussi au cadeau.

"Je vais écrire une réponse, vous pourrez passer la nuit ici si vous le désirez, pour ne pas traverser de nuit le désert…"

Gaara reposa sa plume et se releva pour pouvoir ouvrir le coffret et regarder ce qu’il y avait dedans. Il sortit alors une large coupe en forme de feuille, faîtes d’un beau bois verni. Indifférent au premier abord, il la regarda sous toutes ses coutures avant de l’installer en évidence sur le bureau. Autant mettre en évidence un objet représentant leur allié qui l’a si gentiment offert.

"Vous remercierez votre Hokage verbalement du cadeau de ma part."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Mer 3 Nov - 1:34


Poliment, le Kazekage attendit que le message soit à sa portée pour s'en saisir. Rompant le sceau devant moi, ce qui ne me posait pas de problèmes, Sabaku no Gaara parcouru la missive de long en large. A présent, je me demandais presque ce que pouvaient dévoiler les caractères écrits par Hokage'sama. S'agissait-il d'informations importantes, ou de simples messages diplomatiques ? A voir, ça ne devait pas être anodin, car le Shinobi du Sable fronça les sourcils, signe évident que quelque chose dans le parchemin le contrariait. Terminant la lecture du message, le Kazekage s'empara d'une plume. Quoi ? Il allait déjà répondre, si rapidement ? Finalement, il mit fin à mes doutes, me proposant de prendre quartier pour la nuit à Suna. En effet, traverser le désert ne m'enchantait pas vraiment. Et puis Godaime Hokage'sama n'avait pas précisé que je devais rentrer le plus vite possible à Konoha ! Alors un jour de plus, un de moins, je n'étais pas à ça près !

    TAKESHI ; Je vous remercie pour votre hospitalité, Kazekage'sama.

Hochant la tête en signe de respect, je regardai mon interlocuteur poser la plume pour diriger son attention sur le coffret. L'ouvrant, Gaara en observa le contenu pendant quelques secondes, avant de s'emparer du présent. Ma curiosité fut pour ainsi dire comblée : il s'agissait d'un récipient, une coupe, taillé sous la forme d'une feuille. Typique du village caché de la Feuille ! Si, aux premiers regards, on pouvait penser qu'il ne s'agissait que d'un simple ouvrage d'artisan, on pouvait en apprécier toute la finesse et le travail en observant l'objet d'un peu plus près et avec plus d'attention. D'ailleurs, j'avais rarement eut l'occasion de porter la vue sur un objet aussi ... noble ? Car je n'en doutais pas : cette coupe était bien un cadeau de Kage. Après avoir posé le présent sur son bureau, ce qui me fit, il faut l'avouer, plaisir, le Kazekage me demanda, ou plutôt m'ordonna, de remercier en personne Tsunade Koichi pour ce cadeau. Le charisme du Kage de Suna fit effet, et je lui répondis :

    TAKESHI ; Vos remerciements seront transmis. Avez-vous encore besoin de moi, Kazekage'sama ?

J'espérais ne pas le froisser par cette dernière question. Non, je n'avais pas hâte de quitter sa compagnie, car au contraire, sa présence me plaisait. Mais disons que ces longs jours de marche et de course m'avaient épuisés, et que j'avais grandement besoin de repos. Surtout si je devais partir demain pour Konoha. De plus, je n'étais pas contre une bonne douche : bien que les quelques ruisseaux rencontrés avant le pays du Vent m'aient permit une toilette descente, je me réjouissais de me débarrasser de tout ce sable. Notamment les grains qui, parfois, s'infiltraient entre les vêtements, et entre les chaussures. Et puis de toute façon, que pouvais-je apporter de plus, moi, un simple Chûnin, à un Kazekage ? Pas grand chose ... De plus, nous nous reverrions sûrement demain, au moment où je quitterais Suna. Selon toute vraisemblance, c'est moi qui apporterait le message que le Kazekage voulait transmettre à Tsunade. A moins qu'il ne prenne plus de temps à rédiger sa missive, auquel cas il devra envoyer son propre ambassadeur !




( désolé pour cette fin médiocre =/ )
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Mer 3 Nov - 23:14

Gaara allait bien évidemment parler des informations données par l’Hokage en conseil, et surtout faire en sorte d’envoyer quelques shinobis récolter des informations dans le pays du vent plus précisément. Enfin, il avait finit par se décider à regarder ce qu’était le cadeau. Ce n’était pas qu’il avait peur que ce soit quelque chose de farfelu, Tsunade était quelqu’un de très sérieux. Par contre, si ça avait été par exemple Naruto… Difficile de dire toutes les idées farfelues qui pourraient passer dans un esprit pareil. Il détailla la belle coupe et l’a mis donc en évidence sur son bureau. Il n’y avait rien de personnel, mais un tel cadeau, il ne pouvait que le mettre en évidence. Ce serait une façon d’afficher cette alliance à laquelle il tenait, et il pourrait continuer ainsi de suite, montrer à la vue de tous les liens que tissaient le village, et lui aussi. C’est ainsi qu’il songea qu’un merci verbal serait un plus qu’à celui écrit. Bien sûr, il ne voyait aucune raison de toute façon que ça pose le moindre problème au dénommé Takeshi. Au contraire, il songea tout en effleurant le contact lisse du bois de la coupe que ce devait être déjà plus intéressant que de transmettre un simple parchemin. Enfin, lui, il avait encore du mal avec les mots, il ne parlait librement qu’avec ses proches, à savoir Kankurô et Temari.

Le Kazekage rabaissa sa main et fixa pendant un instant Takeshi sans prononcer la moindre parole, avec une expression des plus neutres. Il semblait sur le point de vouloir lui demander quelque chose, mais non, il se releva lentement de son fauteuil, reprenant entre ses mains le message de l’Hokage qu’il allait ranger précieusement.

"Vous viendrez chercher la réponse demain matin, de bonne heure n’est pas un problème."

Gaara ouvrit un placard à la fermeture bien sécurisée, et y rangea le parchemin qu’il rescella lui-même, tout cela sans laisser un angle de vue sur ce qu’il faisait au shinobi de Konoha. Oh il ne craignait pas que ce dernier vole le message, mais il y avait d’autres choses dans ce placard qu’il referma. Une fois fait, il lui refit face, réfléchit quelques secondes, avant de retourner s’asseoir à son fauteuil tout en parlant d’une voix forte pour que Baki l’entende.

"Va chercher Shani, Baki."

Le Kazekage attendit que le jûnin lui réponde par l’affirmatif, avant de croiser ses bras. Un regard vers la coupe, il fixa des yeux ensuite à nouveau Takeshi, donnant quelques explications.

"Shani s’occupe des logements, elle vous en trouvera un pour passer la nuit ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Ven 5 Nov - 20:38


Le Kage de Suna Gakure no Satô me regarda alors pendant quelques secondes. Par contre, impossible de déchiffrer les expressions de son visage, tant elles étaient neutres. Finalement, alors que je pensais qu'il allait m'adresser la parole, Gaara sembla se raviser. Puis il se leva, emmenant avec lui le message de Godaime Tsunade'sama. Le Kazekage m'ordonna alors de revenir demain matin, et par sa dernière phrase j'en conclu que ça devrait se faire assez tôt. Aucun soucis de ce côté là, puisqu'être debout de bonne heure ne me gênait nullement. Après tout, le monde n'appartenait-il pas à ceux qui se lèvent tôt ? Enfin bref, laissant le vieil adage de côté, j'observai Gaara se rendre jusque devant un placard. Je n'avais aucune vue sur le rangement, aussi je n'essayai pas d'espionner ce qu'il contenait. Quelques instants plus tard, Kazekage'sama se retourna de nouveau vers moi.

Après une courte réflexion, Gaara parla assez fort pour que Baki, de l'autre côté de la porte, l'entende. Une fois ce dernier parti chercher la dénommée Shani, le Kazekage me fixa. Étrangement, je soutins son regard. Je fus étonné de mon hardiesse ! Ne pas baisser le regard devant un Kage ! Pourquoi ? Serait-ce son âge, assez proche du miens, qui me faisait agir ainsi ? Ou alors la sympathie que m'inspirait Gaara ? Aucune idée. Quoiqu'il en soit, Kazekage'sama m'expliqua que Shani était la personne s'occupant des logements à Suna, et que grâce à elle, je pourrais passer la nuit confortablement. Ha, que j'avais hâte de me plonger dans un bon bain chaud ! Si j'aurais été à Konoha, je serais immédiatement allé me prélasser dans les bains thermaux. Mais ici, en plein village caché du Sable, je ne savais pas du tout comment ça se passait. Mais bon, je n'allais pas embêter le Kage avec ces détails insignifiants. Par contre, je me demandais à quoi ressemblait Shani. Pourrait-elle répondre à toutes mes attentes ? A savoir un bon bain chaud, des habits propres, et un bon repas ? Car les rations de voyage ... heu, d'accord, ce n'était pas dégeu', mais pas exceptionnellement bon non plus !

    TAKESHI ; Bien. Je vous remercie de votre hospitalité, Kazekage'sama. Alors je passerai demain avant les premières lueurs du soleil.

Ainsi, je pourrais encore marcher un peu avant que la température ne soit trop élevée. Rejoindre Kusa no Kuni et ses plaines herbeuses serait ma priorité une fois que j'aurais quitté le village de Suna.
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   Mar 9 Nov - 21:02

Gaara ne voyait pas spécialement d’intérêt de s’attarder davantage, et apparemment, le messager de Konoha aspirait à du repos, s’enquérant alors de s’il avait encore besoin de lui. Il lui fit comprendre qu’il n’allait pas le retenir, et lui remettrait la réponse au Godaime demain matin. Rangeant le message en toute sécurité dans un placard, il refit face au blond sans s’offusquer que celui-ci ne baisse pas les yeux. Certes, il était kage, un grade important, mais il n’était pas pour autant un tyran ou quelqu’un se prenant pour un dieu pour ne pas supporter qu’on soutienne son regard. De plus, son vis-à-vis ne montrait aucune effronterie, il n’avait donc pas de quoi réagir d’une mauvaise façon, et il resta toujours aussi neutre que d’habitude. Il eut un vaguement hochement de tête au remerciement de Takeshi, mais ne répondit rien, laissant un court silence planer avant que l’on ne frappe à la porte de son bureau. La voix d’une femme se fit entendre, Baki avait de toute évidence rapidement trouvé Shani. Il lui donna de suite bien sûr l’autorisation d’entrer, se redressant un peu sur son fauteuil.

Brune, la trentaine passée, Shani était une chûnin qui se sent bien mieux dans les tâches administratives, qu’en mission où heureusement, elle sert surtout de ninja médecin. Cette dernière salua le Kazekage avant de jeter un coup d’œil à Takeshi. Gaara porta alors toute son attention sur Shani, lui expliquant la situation.

"J’ai envoyé Baki te chercher car il faudra un appartement pour une nuit pour le messager de Konoha. Tu sais quoi faire…"

Après que Shani lui ait répondu par un « Entendu Kazekage-sama », Gaara avait de nouveau tourné la tête vers Takeshi, reprenant alors la parole d’une voix monocorde.

"Je vous attends alors demain matin."

Pas de sourire ni rien, le jeune roux retourna à son travail précédent, prenant la dernière lettre du courrier du jour. Il hocha juste de la tête pour saluer les deux shinobis, sans relever les yeux. Shani invita Takeshi à le suivre une fois hors du bureau, et descendit d’un pas vif les escaliers pour se retrouver peu de temps dans la rue principale de Suna. Elle savait déjà quel logement donner au blond, un simple appartement avec une chambre, et une pièce de vie avec une petite kitchenette, pour une nuit, il n’y avait pas besoin de plus. Ah oui, il y avait quand même aussi une salle de bain avec des toilettes. Suna n’avait aucun retard au niveau du confort quand même.

"Vous ne risquez pas de vous perdre, si jamais vous décidez de vous promener. Revenez toujours dans la rue principale, et il suffit de tourner à la rue à droite de ce magasin de vêtement…"

Shani prit le temps de s’arrêter devant le dit magasin, et désigna d’une main la rue concernée et plus précisément le bâtiment qui y dominait tous les autres. Elle reprit son chemin, ponctué du cliquetis du trousseau des clés attaché à sa ceinture dont elle s’empara une fois arrivée devant la porte du bâtiment.

"Vous aurez l’appartement 2, premier étage."

Shani laissa Takeshi entrer en premier, avant d'aller chercher dans le débarras du rez-de-chaussée, les clés qu'il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coucou, tu veux voir mon beau cadeau ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coucou, tu veux voir ma b-..bonne idée ? / acceptée a mettre en place/
» Coucou, tu veux voir ma b... mon personnage?!!
» Coucou, tu veux voir... mes RP's ?
» Coucou, tu veux voir mon os ?
» Coucou, tu veux être mon ami ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shinobi Road :: Pays du Vent :: ► Sunagakure-
Sauter vers: