AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surprise. [PV RAN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genzo Sane

avatar

▌Messages : 3
▌Localisation : Au fin fond de sa forge glauque.
ݐtat d'esprit : Egal.

Encre de chine
▌Situation:
▌Spécialité: Le cynisme.
▌Nindô: "..."

MessageSujet: Surprise. [PV RAN]   Mer 21 Nov - 1:19

Les yeux jaunâtres le fixaient. Droite, gauche, personne. Sensiblement nerveux,  l'homme  reporta son attention sur son vis-à-vis. Un voleur, on avait vu plus d'une fois des avis de recherches le concernant. Mais cela ne gênait pas Genzo, pas tant qu'ils étaient à l’abri des regards. Et ici, ils l'étaient. La forge était grande, abritant également la maisonnée de l'homme, mais peu de monde passait par ici. En fait, c'était un petit chemin reculé du village, on y venait que pour la forge, et la clientèle du forgeron était de toute façon assez... particulière. Voleurs et autres malfrats s'étaient passé le mot, et Genzo était en quelque sorte devenu le forgeron personnel des gens peu fréquentables du coin.

L'homme qui lui faisait face agitait une épée légère; habile, rapide, performant, à l'évidence. Et malgré lui, il se surprit à suivre avec attention ses gestes. Les armes l’intéressaient, qu'elles soient fines, lourdes, de main ou de jet. Il avait une réelle fascination pour elles, bien que la mort, elle, le mettait mal à l'aise. Les hommes conclurent l'achat, et tandis que l'un repartait épée en main, l'autre s'en allait ranger l'argent dans son coffre. Mais il y resta accroupi, pensif, une main sur le coffre, l'autre sur sa cuisse, immobile, fixant l'or. Si il le fixait, il ne le regardait pas. Son regard était bien plus lointain. Depuis son réveil il était ainsi. Probablement à cause de son rêve, brouillon, mettant en scène sa mère, la mort de son père, le village, et autres souvenirs mêlés à du grand n'importe quoi. 


"Elle s'appelle Ran. Elle est mate, les cheveux blancs, les yeux bleus. Elle devrait avoir... dix-neuf ans ? Ne donne cette lettre qu'à elle, ou rapporte la moi." Et se lançant au galop, le messager disparût  de son champ de vision. Genzo espérait avoir été assez clair sur son message - et à la fois pas assez. Là était la difficulté d'adresser un message codé à une personne qu'il n'avait pas vue depuis près de dix ans. Il espérait que la petite fille se souvenait, il espérait qu'elle aurait assez de vivacité d'esprit, assez de réflexion pour déchiffrer le message. Oh rien de bien compliqué à priori - mais il était fait de références lointaines de leur passé. Allait-elle se souvenir ? Si oui, alors il pourrait prendre des nouvelles. D'elle, du village, de sa mère, peut-être même en apprendre plus sur la mort - toujours inexpliquée - de son père. Si elle ne se présentait pas au rendez-vous, si elle ne saisit pas le lieu, la date, ou l’expéditeur, alors il laisserait tomber. Après tout, il n'était même pas sûr que ce soit une bonne idée. Mais il avait agit sur un coup de tête du jour. En tout cas, elle était la seule à qui il pouvait s'adresser. La seule amie qu'il avait. Quand à sa mère, elle le croyait mort depuis dix ans, resurgir maintenant, dans sa condition de fugitif, était trop risqué, trop compliqué aussi. Mieux valait qu'elle le croit mort, elle avait fait son deuil.

C'est pourtant en partie elle qui le poussa, le jour du rendez-vous, à galoper plus une demi journée en direction de Kumo, jusqu'au lieu de rendez-vous. Il s'agissait de cet endroit caché sous les arbres,  où trônait un très gros rocher. Sur sa surface, effacés par le temps, des dessins d'enfants se distinguaient des cristaux. Gravures, charbon , craies colorées. Les doigts de l'homme vinrent caresser la roche, d'une délicatesse qui lui était rare. Son regard semblait encore plus lointain alors qu'il effleurait le décor. L'homme n'était pas de nature émotive, mais revenir ici après toutes ces années était quelque chose. Il s'adossa au rocher, vêtu d'un long manteau blanc comme neige, teinté de gris ci et là. Il n'était pas discret dans sa tenue et ne cherchait pas à l'être ; les hommes vêtus de noir, capuchons sur la tête, enveloppés de mystère attiraient bien plus l'attention. Non, ici, il se contentait de baisser la tête, tournant discrètement autour du rocher lorsque de rares personnes faisaient leur apparition, ne faisant que passer, car cet endroit n'avait aucun intérêt en soi. Patient en ce début d'après-midi, il espérait que la jeune femme viendrait bientôt, qu'elle n'était pas déjà venue et repartie, qu'elle avait bien déchiffré le message. Une minute, il s'autorisa à lever les yeux vers le ciel gris - qui tirait déjà vers le blanc en ce début d'hiver. Silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Surprise. [PV RAN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Baptême surprise de Petite Plume.
» Surprise !!! (D'un homme commençant par Cu et finissant par Dy ?!?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shinobi Road :: Pays de la Foudre-
Sauter vers: