AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes ► trop romantique pour Ran.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ran Takahashi



▌Messages : 9
▌Localisation : à poil dans une source chaude.
ݐtat d'esprit : LAUL.

Encre de chine
▌Situation: Vache à lait polyvalente : tous ces gosses sont un peu les miens.
▌Spécialité: art du katana - yoton
▌Nindô: live fast die young bad girls do it well !

MessageSujet: Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes ► trop romantique pour Ran.   Mar 7 Aoû - 19:38



Takahashi Ran

bakayaro komoyaro !


Date de naissance : vingt trois mai.
Âge : vingt huit ans.
Sexe : Souvent.
Groupe sanguin : Bien tenté, Kabuto.
Village : Kumogakure. BAKAYARO, KOMOYARO.
État civil : Jamais célibataire.
Grade : Jônin.



i'm the hero of the story.

i don't need to be saved.



Lorsqu'elle acheta le numéro mensuel de Kunai au Féminin ( tout droit réservé; N.D.A ), Ran Takahashi fut prise d'une très précise envie de rentrer chez elle sans détour. Il fallait dire qu'elle était, somme toute, une fille comme les autres : une roturière pimbêche à la limite de la jobarderie pathologique. S'il lui manquait le rituel de se tartiner la tronche chaque matin - si l'on ne tenait pas compte du recourbe cils et du rouge à lèvres à la graisse d'un animal quelconque que personne ne connaissait - Ran flirtait avec la gente masculine d'une manière si indécente qu'il lui aurait été plus rentable d'officialiser son travail partiel de péripatéticienne. Il n'y avait que deux catégories de personnes sachant avoir un peu d'estime pour cette nana là. La première comptait ceux qui ne l'avaient pas vu depuis qu'elle était passée chûnin. Il était facile alors de ne se rappeler que de cette planche à pain en pagne qui cachait ses oreilles de choux-fleurs derrière une tignasse volontairement dégueulasse. La deuxième n'appartenait qu'à une seule et unique personne : Shun, qui, de son jeune âge très sûrement et par obligation, ne pouvait pas faire autrement que de trouver son propre professeur bien sous tout rapport.
Pour cette raison, simple et sans prétention, la kunoichi traîna ses guibolles presque nues ( et ce fut tout à son honneur ) jusqu'à son humble domicile tout à fait seule, le magazine déjà ouvert page vingt trois article trente et une façons de draguer un ninja ( trop ) occupé. Dans ce ramassis de babillages rédigés par les mégères de l'édition, Ran trouva tous les motifs qui avaient forcé Omoï à la rembarrer proprement.
Omoï ne pouvait pas ne pas la trouver à son goût, c'était une question de mathématique, une équation en vérité très facile à résoudre : ils avaient hérité de la même génétique que beaucoup des habitants de Kumogakure ( à savoir qu'ils n'étaient pas ( tous ) consanguins mais avaient la particularité d'avoir une peau mâte pour des cheveux naturellement décolorés. ). Comme c'était un dogme de genre féminin de croire à beaucoup de choses absurdes, Ran sut également ce qu'elle devait faire pour remettre les pendules à l'heure entre elle et ce séduisant dégonflé.





that's why this time...

i will definitely bring you back !


Je suis passée dans Tellement Vrai parce-que j'ai un problème de confiance en moi qui me force à me cosplayer quand je fais l'amour.
Sinon j'aime bien manger les algues en premier quand je vais au japonais.
Je voudrais aussi signifier que si le collier de Tsunade ne protège quedal, c'est parce que c'est du toc fabriqué par des petits chinois dans les catacombes de Paris et revendu trois euros pièces chez Clair's. Ran a le même, c'est pour ça que.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes ► trop romantique pour Ran.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MAYA • Peu importe que la route soit longue, de toutes tes forces : cours !
» Et elle remonte, remonte, toujours plus haut, tête vers le nord, pour mieux tomber plus bas, toujours plus fort ☺☻ Harmony } U.C'
» La jeunesse est belle. Dérision ! Elle est belle, confiante, aventureuse. Elle est riche de tous les espoirs, de toutes les ambitions. Elle est surtout naïve. || Annabeth
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Taylor A. Lacey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bingo Book :: Plateau de Shôgi :: ► Examen réussi !-
Sauter vers: