AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rikudou Pein ~ Till the world ends u.c

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rikudou Pein ~ Till the world ends u.c   Mar 5 Juil - 15:10

Moi je veux la paix ! Yeah ♪♫ ! Me cherche pas les noisettes ou j'te casse la tête ! Baby ♪♫ !


    RIKUDOU Pein ~ Nagato

    Date de naissance : Date inconnu
    Âge : Age Inconnu
    Sexe : Masculin
    Groupe sanguin : Inconnu
    Village : Akatsuki - Ame
    Etat civil : Possession de Konan Célibataire
    Grade : Chef officiel de l'Akatsuki - Nukenin rank S


    "T'as promis avec la pose du mec cool, maintenant, t'es obligé de tenir ta promesse !"

    L'apparence de Dieu
    « Je ne l’ai jamais vu de près, mais on raconte qu’il est grand, fort et imposant. Beaucoup de monde affirme qu’il a une chevelure rousse comme les flammes d’un grand bûcher et que ses yeux sont source d’une étrange sensation d’hypnose. Mon père m’a dit un jour, qu’il l’avait vu planer dans les airs, sa longue cape noire corbeau le suivait de près et de petits motifs, des petits nuages rouges virevoltaient dans le tissu sous l’effet du vent, comme s’ils étaient agités par une tempête ! » Tomaya Satseku, Chunin d’Ame.

    « Notre Dieu ! Je l’ai vu de mes propres yeux, c’était un soir de pleine lune, la pluie tombait encore dru, comme toujours et il était perché sur un promontoire. Du haut d’une tour, il parcourait le village de son regard effrayant. Oui, c’était très effrayant en effet, des cercles concentriques se dessinent dans ses yeux de couleur violette et son corps est criblé de petits bouts d’une matière très sombre. Il portait un bandeau de ninja ce soir là, je l’ai formellement reconnu je vous dis ! C’était celui d’Ame ! Dieu merci de nous protéger comme tu le fais ainsi ! » Itogaki Eizou, Citoyen d’Ame.

    « Nagato ? Hum… C’était un beau garçon, mais de son corps il ne reste plus qu’une dépouille, dépourvue de chair et de muscle. Ses côtes, comme la majorité de son ossature, sont visibles à même sa peau. C’est triste à dire, mais il ressemble plus à un cadavre qu’à un être humain en bonne et due forme ! Ses cheveux rouges délavés lui tombent le long du visage, et viennent cacher, à mi-hauteur, des yeux vides d’émotions et de sentiments, mais enclins d’un pouvoir inimaginable. » Konan, Membre d’Akatsuki.

    ~

    Voici quelques révélations au sujet de notre Dieu, qui ne manquerons pas d’étonner. Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que Pein, à proprement parler, se compose de sept enveloppes charnelles distinctes. La première que nous détaillerons sans doute plus que les autres n’est autre que le corps même de Nagato, le manipulateur, le vrai Pein ! Nagato a un passé derrière lui, plus qu’un futur devant lui. Son corps est faible, cadavérique et squelettique. Ses os sont nettement visibles à travers sa peau tant il manque de chair. Son teint blafard ne fait jamais bonne impression, de même que ses cheveux rouges délavés et l’absence d’expression sur son visage. Bien qu’il ait été dans sa vie un homme de grande stature, avec l’âge et le temps, l’homme s’est voûté et recroquevillé sur lui-même, à la manière d’un animal s’apprêtant à hiberner. Nagato n’est donc plus que l’ombre de lui-même, et même ses rinnengans qui dégageaient autrefois une si grande impression de puissance semblent avoir perdu de leur superbe.

    Ce déclin corporel est cependant dissimulé par l’imposante stature des pantins que l’akatsujin a soigneusement sélectionnés pour le combat. Parlons tout d’abord de Tendô, le corps qu’affectionne le plus Nagato. La raison en est que Tendô (Voie Divine) est en réalité l’enveloppe charnelle du plus proche ami que Nagato ait jamais eu : Yahiko. Après la mort de celui-ci, le combattant aux rinnengans décida de conserver le corps qui lui servit finalement comme marionnette de guerre, mais également comme figure d’apparat. C’est sous cette apparence solide et vaillante que Nagato aime se montrer. Il s’agit du corps qu’il invoque le plus souvent. Tendô est un grand homme à la tignasse rousse ébouriffée. Vêtu comme chacun des corps de l’ample veste sombre de l’organisation du point du jour, il est un combattant musclé et bien formé. Son visage proportionné est criblé, pareillement à l’ensemble de son enveloppe corporelle mais aussi celle des autres pantins, de piercings métalliques très sombres qui sont en fait des récepteurs et émetteurs de chakra.

    Viennent ensuite les cinq autres corps de Pein, il y a peu de chose à dire sur chacun d’eux, qui ne l’ait déjà été : Ningendô (Voie Humaine) est grand et élancé, aux cheveux longs, tout comme Chikushodô (Voie Animale) ; Jigokudô (Voie Infernale) est une véritable armoire à glace, à l’apparence très solide et surtout peu commode tandis que Gakidô (Voie du Démon affamé) est légèrement enveloppé, ses cheveux roux mi-longs attachés en queue de cheval sur sa nuque et enfin : Shuradô (Voie Asura), le corps bionique du Dieu d’Ame. Shuradô est composé principalement de métal, et il est le corps à l’apparence la plus inquiétante des sept. Ses bras peuvent se disloquer, tout comme son crâne mécanique pour laisser sortir toutes sortes de gadgets et d’armes qui seront effectifs contre l’adversaire.

    Enfin une dernière chose : il est impossible de lire dans le rinnengan.

    Le caractère incroyable de Dieu
    « Vous savez, par ici on entend beaucoup de gens énoncer des histoires toutes plus sordides et inquiétantes les unes que les autres au sujet de notre Dieu. Certains disent qu’il est malsain, venu prendre le contrôle du village pour y semer le chaos. C’est vrai qu’on ne sait pas vraiment ce qu’il est venu faire ici, mais il nous protège et ça pour moi, c’est le plus important ! » Jinpachi Kaga, Marchand ambulant d’Ame.

    « Ce que je pense de notre bienfaiteur ? C’est simple, pour moi il a décidé de veiller sur nous, sûrement a-t-il du vivre quelque chose de difficile au cours de son enfance… je ne sais pas vraiment. En tout cas, on sent vraiment sa présence parmi nous, c’est quelque chose d’apaisant, de rassurant. Peu importe qu’il déverse sa haine sur les autres villages tant que nous sommes en sécurité ici ! C’est ainsi que fonctionne le monde à présent. Pour moi, Dieu est la plus grande arme que le monde est jamais portée, il sera toujours là pour nous défendre. » Hota Kitaru, Jônin d’Ame.

    « Hun… Nagato est quelqu’un de très remonté, ça se voit du premier coup d’œil ! Madara dit que ça fait de lui une personne extrêmement manipulable. Personnellement, je dirais plutôt que cet homme est invulnérable mentalement. Il n’a aucune faiblesse et de plus, il alimente une telle haine… on croirait voir les flammes de l’enfer briller dans ses yeux quand il parle de la guerre. Oui, il nous parle souvent de souffrance, de morts, d’affrontements sanglants, bien qu’il ne soit pas quelqu’un de vraiment bavard. Je ne vois pas à quoi ça rime, mais il semble vraiment marqué par cet acte humain… le meurtre, c’est quelque chose qui le fascine je crois… » Zetsu (Blanc), Membre d’Akatsuki.

    ~

    La mentalité de Nagato est loin d’être difficile à cerner, plutôt calme et posé, l’Akatsujin est d’un tempérament glacial avec la majorité des gens qui l’entourent. Il fut un temps où il en était autrement, où il fut plus chaleureux, notamment avec ses véritables amis. Mais quoi qu’il en soit, il n’a jamais été une personne très éloquente. Il ne dit jamais un mot qui n’en vaille pas la peine et ne s’encombre pas de vaines paroles. Pein doit faire dans la simplicité pour être compris de tous. C’est que Nagato a un véritable message à faire passer au monde. Un message d’ordre personnel. Et pour que cette missive soit à la fois claire et concise, il se doit d’être le plus rigoureux possible dans ses discours. La rigueur, c’est le fait d’être strict dans ses actes. L’homme aux rinnengans ne manque pas de cette qualité, il sait faire vite et fort à la fois dans ses phrases. Les annonces adressées à ses subordonnés dans l’organisation font toujours mouche et il reçoit toujours la même obéissance en retour.

    Mais la situation de domination ne donne jamais de bons amis. Pein est un personnage d’une insociabilité déconcertante. Ses desseins ne peuvent être compris que par son amie d’enfance : Konan, qui a vécu le même passé que lui et qui à traversées les mêmes épreuves. Ensemble, ils peuvent révolutionner le monde par leurs idées. Mais les autres ne sont là que pour figurer dans l’histoire. Nagato ne prête pas d’attention à ce qui ne l’intéresse pas. Il est un homme plutôt magnanime, mais ne soutient en rien ce qui ne touche pas à ses propres projets.

    Changer le monde par la souffrance et la guerre, c’est ça qu’il souhaite réellement et cela passe par le contrôle de ses six avatars qui représentent pour lui les chevaliers de l’apocalypse, une véritable main de fer dans un gant de velours, promise à éradiquer la violence et la peine de ce monde en consumant dans un premier temps toute forme de vie impropre à la construction du nouveau paradis. Nagato sait là ou il va et ne s’arrêterait pour rien au monde… sauf peut-être… si une chose pourrait le faire changer d’avis, mais il n’est pas temps d’en parler. Les sept archanges sont en marche pour nettoyer l’humanité des sentiments et des actes atroces qu’elle est capable de perpétrer.

    L'histoire ancestral de Dieu

    "Je ne suis pas un simple pervers. Je suis un Super Pervers."


Revenir en haut Aller en bas
 
Rikudou Pein ~ Till the world ends u.c
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MILLS ◊ till the world ends
» this is the way the world ends, not with a bang but a whimper // well, i'd still bang you
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bingo Book :: Plateau de Shôgi-
Sauter vers: