AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Crassus Keisatsu -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Crassus Keisatsu -    Mer 13 Avr - 19:05

Une petite rébellion de temps en temps, c'est comme un orage qui purifie l'atmosphère. - Thomas Jefferson


    KEISATSU Crassus

    Date de naissance : 13/04
    Âge : 19 ans
    Sexe : Masculin
    Groupe sanguin : O+
    Village : Ame
    Etat civil :
    Grade : A son compte ?


    "T'as promis avec la pose du mec cool, maintenant, t'es obligé de tenir ta promesse !"


    « C’est une histoire de physique, une simple histoire de physique … Ne pense pas à ça mon petit. Stop tes belles larmes. La beauté intérieure est la plus apte pour avoir une belle vie ! »J’aurai aimé que ce soit vrai. Ce n’était qu’un tissu de mensonges servant à rassurer mon moral déçu de mon moindre physique. C’était les paroles d’un père jouant son rôle.


      « Hey, regardez-le ! C’est quoi cette peau vermeille que tu nous montres ?
      - Il est vraiment laid.
      - Baah, vous avez vu ses yeux globuleux ? »


    Mon enfance n’a jamais été glorieuse, même avec les meilleures notes du monde, je ne pouvais améliorer mon statu social. Sauf miracle. Ils n’étaient pas plus beaux que moi, j’étais juste plus faible qu’eux. C’était la loi de la jungle à cette époque. Le pays était en guerre, tout le monde se soutenaient contre l’ennemie. Des grands champs de bataille à la petite cours d’école. Notre sensei connaissait la situation, mais n’y prêtait guère attention. C’était une femme quadragénaire, elle aimait le café et ne s’intéressait qu’aux histoires d’adultes. Elle se fichait de l’importance et des répercutions que pouvait avoir certains jurons sur l’avenir de enfants qu’elle surveillait, et normalement, éduquait. Dans son regard on pouvait voir qu’elle regrettait amèrement de vivre cette vie minable de Sensei de petite école miteuse. Les autres élèves quant à eux semblaient tous bien s’entendre, ils y avaient bien sur quelques groupes de personnes plus proche entre eux qu’avec les autres mais moi, je les voyais comme une foule commune. Rien ne les différenciait de ma personne. Sauf ma façon pacifique de communiquer.

    [ Work in progress ]


    "Je ne suis pas un simple pervers. Je suis un Super Pervers."

    Ici se trouve la partie réservée au joueur. Dis-nous tout sur toi, comment tu t'appelles, le numéro de ta carte bleue et le temps qu'il fera demain.
Revenir en haut Aller en bas
 
Crassus Keisatsu -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bingo Book :: Plateau de Shôgi-
Sauter vers: