AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ∼ Miyuki ∼

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 12:02

How can I feel abandoned even when the world surrounds me?


    Miyuki

    Date de naissance : 19 janvier
    Âge : 20 ans
    Sexe : Féminin
    Groupe sanguin : AB
    Village : Kiri
    Etat civil : Célibataire
    Grade : Difficile à dire, puisqu'elle n'est jamais passée par les institutions classiques.


    "T'as promis avec la pose du mec cool, maintenant, t'es obligé de tenir ta promesse !"

    Avant tout: La Berceuse de Miyuki

    Physique: De taille moyenne, Miyuki ressemble à ce que l'on pourrait appeler une belle, voire très belle femme. Son visage fin et gracieux semble taillé dans la porcelaine tandis que sa peau semble condamnée à rester éternellement blanche, malgré le soleil et les voyages. Ses cheveux lui arrivent à la taille et sont d'une couleur indéfinissable, entre le noir et le gris, contrairement à ses yeux qui sont d'un bleu tout à fait ordinaire. Elle s'habille de tenues simples et discrètes, aux teintes sombres. Son visage est un masque quasi-constant d'indifférence, et rares sont ceux qui ont pu y voir un sourire ou même une autre expression que son indifférence habituelle.

    Caractère: S'abritant sous des dehors froids et indifférents, Miyuki est en réalité un être empli de compassion et de respect pour son prochain, un être qui cache ses émotions pour éviter tant les ennuis inutiles que les confrontations. Elle est patiente avec ceux qui l'entourent et très nonchalante. Si nonchalante d'ailleurs que cela à tendance à énerver ses proches (ce qui - bien sûr - lui est totalement égal).
    Miyuki ne possède aucune estime d'elle-même et n'adhère à aucune croyance. De ce fait, on peut conclure qu'elle n'attend rien de la vie, ce qui renforce l'impression de froide mélancolie qui se dégage d'elle. Il lui arrive également de regretter de ne pas avoir su protéger ceux auxquels elle tenait (dans ces moments-là, elle est capable de se maudire pendant des heures).
    Une autre caractéristique de Miyuki est sa phobie: En effet, elle possède une véritable répulsion pour tout ce qui est organique (par exemple sentir ses os se casser, ou encore le sang couler hors de ses veines). C'est une faiblesse qu'elle cache et que très peu de gens lui connaissent.

    Histoire:
    Mouvement I - Enfance: De la naissance à mes huit ans.

    Le matin de ma naissance fût aussi celui où mon père trouva la mort. Nous vivions dans les montagnes du Pays de l'Eau et l'hiver y avait si virulent qu'il avait emporté une grande partie du village avec lui. Mon père - de constitution fragile - fit partie des victimes de cette saison particulièrement rude et la mort l'emporta dès l'heure qui suivit ma naissance. Ma mère, qui avait vécu une existence pénible, commença doucement alors à perdre la raison. Je me souviens de son sourire lorsqu'elle me consolait, de son regard lorsqu'elle m'empêchait de guérir.
    Ma mère s'appelait Fukami, et ce nom lui allait à ravir.

    Les premières années de ma vie baignèrent ainsi, entre ombre et lumière. Bien vite je me rendis compte de la folie de ma mère, bien vite je me rendis compte que j'étais la seule qui la retenait d'aller rejoindre son mari défunt. Nous vivions alors dans un petit village sans histoire, loin des institutions ninja. Fukami était une guérisseuse de talent qui s'était retirée loin des capitales pour s'occuper de son enfant et je me retrouvai bien vite à l'assister dans ses recherches ainsi que ses soins. Dans ces moments-là, sa peine semblait disparaître et je la voyais s'épanouir: Elle aimait profondément son métier. Mais ce sentiment disparaissait dès que nous rentrions chez nous: Elle s'enfermait alors dans la pièce sombre qu'était la chambre conjugale, et parfois je pouvais l'entendre prier.
    Elle souhaitait qu'on nous emmure.
    Que je reste à jamais à ses côtés.
    Et la pauvre enfant que j'étais en était ravie.

    Malheureusement j'avais hérité de la faible constitution de mon père et dès que l'hiver apparaissait, il n'était pas rare que je tombe malade. Dans ces moments-là, ma mère se retrouvait en proie à une panique totale.
    Mais je guérissais toujours.

    Le premier incident que je connus fût lorsque j'eus six ans. Je commençai à éprouver à cet âge le besoin d'explorer les environs et de mieux connaître les enfants du village. Cependant, Fukami refusait presque systématiquement que je m'éloigne d'elle et nous eûmes une violente discussion à ce sujet. Le soir-même, je m'enfuis dans les montagnes et je fus surprise par une tempête de neige alors que je tentai de revenir chez moi. Malgré mes efforts pour ne pas sombrer je perdis conscience pour me réveiller dans mon lit, tremblante de peur et de froid.
    -Tu es enfin de retour, ma chérie...
    -Ma... maman? Qu'est-ce que...
    -Ne t'inquiète pas, Miyuki. Je suis en train de te préparer un remède, tu seras bientôt sur pied.
    Je portai ma main à mon front, soulagée. Les médicaments que ma mère concoctaient étaient si efficaces que je serai guérie au plus tard le lendemain.
    Mes prévisions étaient aussi fausses que les intentions de Fukami: En réalité je mis deux semaines à guérir - sans réellement comprendre ce qui m'arrivait.

    Les jours filèrent et les incidents se reproduisirent, jusqu'à ce que je comprenne pourquoi j'étais si souvent malade, pourquoi je mettais si longtemps à guérir.
    Le tout tenait en une prière.
    "Faites qu'elle ne me quitte jamais."
    Ma mère m'empoisonnait pour mieux s'occuper de moi. Et ce n'était que son premier essai.

    Les deux années que je vécus ensuite furent les pires de mon existence, et j'en garde encore des graves séquelles. Ce furent des années sombres, des années que je passais à tomber de plus en plus malade, des siècles au goût de sang, des mois où je ne vis plus le soleil, enfermée dans ma chambre.

    Puis tout s'arrêta du jour au lendemain, juste après une nuit que j'avais passée à vomir du sang.

    On retrouva ma mère pendue au bout d'une corde, et il fût plus tard indiqué sur le rapport d'autopsie que le meurtre n'était pas inenvisageable.
    Ce qui se passa alors dans cette chambre sombre au bout du couloir, seule moi et l'esprit de Fukami le savons. Ces événements firent de moi ce que je suis, ils malaxèrent mon âme et jamais personne ne put dire si je l'avais tuée ou non.
    Elle était morte, j'étais en vie.
    Et c'était ce qui importait.

    Mouvement II - Absence: De huit à dix ans.

    Le voyage fût long. Je courrai sans savoir où aller, heureuse et terrifiée.
    J'étais vivante. Malade, mais vivante.

    Sans trop savoir pourquoi mes pas me guidèrent jusqu'à un village petit mais peuplé, perdu parmi les brumes. Bien vite, ma vision naïve d'enfant coupée du monde eût raison de moi: Personne ne m'adopterait par bonté, il me faudrait survivre par mes propres moyens en utilisant les maigres connaissances médicales que j'avais acquise en regardant ma mère à l'oeuvre.
    Je découvris ainsi durant plusieurs jours la misère ainsi que la cruauté des hommes. Enfant indésirable et rejetée, je me nourrissais de ce que je pouvais trouver, c'est-à-dire absolument n'importe quoi tant que cela paraissait un tant soit peu mangeable. Bien vite je m'aperçus que d'autres enfants vivaient de la même manière que moi... d'autres enfants moins seuls que je ne l'étais et prêts à me chasser. Je fis alors deux découvertes capitales:
    -Si l'on sait comment soigner, on sait également comment faire souffrir - et méchamment.
    -Je détestais me battre, mais commençais à me résigner à ce que cela soit la seule option possible avec eux.
    Etrangement, le fait que je traite ces gens avec rudesse m'attira un respect et une crainte auxquels je ne m'attendais pas et on ne vint plus me déranger. Je vécus ainsi durant deux semaines, avant que plusieurs adultes - plus par agacement que par bonté de coeur - m'amenèrent à l'orphelinat du village. Cela ne se fit pas sans difficulté, car je refusais que l'on me touche ou que l'on s'occupe de moi. Là, je retrouvai les enfants avec lesquels je m'étais battue, et nous décidâmes tacitement de nous ignorer tant que nous le pouvions. A cette époque, je me contentais de (sur)vivre sans réellement envisager de suite... d'avenir réel. Je ne savais s'il me fallait me sentir triste pour ce qui nous était arrivés, si je devais partir du pays, si je devais simplement continuer de m'instruire sans me poser de questions.
    J'aurais sans doute fini ma vie ainsi si Sayoko n'était pas arrivée.

    Mouvement III - Liquescence: Onze ans.

    -A ce qu'il paraît, tu sais soigner?
    Elle était légèrement plus âgée que moi, et son accoutrement ne laissait aucun doute sur son statut de combattante: J'avais devant moi une aspirante ninja - ou du moins c'était ce que j'osais croire.
    Je hochai la tête. Ce n'était pas la première fois qu'on voulait m'adopter, mais tous reculaient en voyant mon comportement sauvage. Cependant, la femme en face de moi semblait faire fi de mon regard hostile. Est-ce que les responsables lui avaient parlé des livres de médecine que je passais mon temps à lire?
    -Oui, un peu. Vous en auriez besoin?
    La kunoichi eût un sourire et s'assit en face de moi, à même le sol.
    -Hé bien oui... Miyuki, c'est ça?
    Nouvelle approbation de ma part.
    -Je m'appelle Sayoko, et je cherche quelqu'un pour faire équipe avec moi.
    -Vous êtes une voyageuse?
    Elle eût un sourire charmant.
    -Oui. Je suis également un assassin et une espionne. Seulement... ma dernière équipe m'a lâchement abandonnée lors de notre mission. Ainsi je me retrouve seule à chaque fois... sauf si bien sûr tu acceptes de faire route avec moi!
    Je suis restée perplexe un moment devant cette adolescente qui se prétendait assassin.
    -Vous venez de m'avouer que vous êtes une criminelle et vous ne craignez pas que je vous dénonce?
    Elle ricana.
    -C'est un peu compliqué... mais crois-moi, tu pourras me dénoncer au Mizukage qu'il ne ferait rien.
    Je baissai la tête, perplexe et un peu honteuse sans savoir pourquoi.
    -Pourquoi aurez-vous besoin d'une soigneuse pour vous aider?
    Elle poussa un soupir.
    -Je n'ai pas seulement besoin d'une soigneuse, j'ai aussi besoin d'une assistante douée en ninjutsu et capable de faire souffrir autrui.
    Je sursautai.
    -Comment le savez-vous?
    -Ça me paraît pourtant logique: Lorsque l'on sait comment faire se sentir bien, il suffit de faire le contraire pour obtenir un effet opposé.
    Je restai quelques instants songeuses.
    -Qu'est-ce que je gagnerai à voyager avec vous?
    Elle posa alors sa main sur ma tête et ébouriffa mes cheveux de plomb. Etrangement, je ne me sentis pas mal à l'aise.
    -Tu ne seras plus obligée de dormir dans ce bâtiment minable, je me chargerai de ton éducation, tu ne t'ennuieras plus... et je pourrais faire de toi une kunoichi!! Ce serait pas génial, ça?
    Son ton enjoué m'étonna alors qu'en même temps je sentais un vague soupçon d'intérêt se réveiller en mon esprit.
    -Miyuki... tu mérites sans doute mieux que de finir comme ça, non?
    "Sans doute", pensai-je.
    -Laissez-moi réfléchir, dis-je.
    Le soir-même, je suis partie avec elle.

    Sayoko faisait partie d'un clan réputé d'assassins - trop réputés pour être ignorés, trop discrets pour être arrêtés. Conformément aux usages de cette famille, elle était partie faire sa route dès ses douze ans, et effectuait des missions pour le compte du pays, en toute discrétion vu la nature des tâches. Durant deux ans elle connût le succès jusqu'à ce que ses associés se désistent et la laissent seule. Je remarquai dès les premiers jours sa maîtrise des armes et son habilité à combattre. Lorsque je me résolus à lui demander d'où elle tirait ce talent, elle se contenta de me dire;
    -Tu sais, Miyu-chan... à ma manière, je suis un génie.
    Ce fût tout ce qu'elle consentit à me dire, mais peu importait.

    Mouvement IV - Connaissance: De onze à vingt ans.

    Nous parcourûmes ainsi le Pays de l'Eau, effectuant ce que Sayoko appelait "des commandes". Il s'agissait de missions que nous envoyaient certaines familles, des missions d'infiltration, de récupération d'informations ou encore d'assassinat. Durant tout ce temps je fus entraînée, et je dois avouer que mes premières séances d'entraînement se révélèrent catastrophiques.
    -MAIS BON SANG, MIYUKI!!!
    Sayoko me tira de l'eau dans laquelle j'étais encore tombée, faute d'avoir su y tenir grâce à mon chakra. Je frissonnai: Nous étions en plein hiver et la peur de retomber malade me faisait perdre le peu de moyens que je possédais alors.
    -Pardon, mais...
    -Tu ne t'excuses pas, tu recommences. J'ai pris congé pour t'apprendre à devenir un ninja correct alors tu vas me faire le plaisir de ne pas me décevoir!!
    Ce fût rude. Je n'étais ni douée, ni réellement motivée, et pourtant l'acharnement de Sayoko finit par payer: Au bout de cinq ans, j'avais fini par (presque) maîtriser mon chakra.
    A partir de cet instant-là, je subis une autre sorte d'entraînement.

    -Miyuki.. tu n'as jamais pensé à créer tes propres techniques?
    J'avais alors haussé les épaules.
    -Tu sais... je pense qu'on serait plus efficace si on avait une réelle stratégie, tu comprends?

    Je comprenais: Les techniques de Sayoko avaient beau être destructrices, elles lui mangeaient son chakra. Littéralement.
    J'avais alors seize ans.
    -Miyu-chan... Tu connais les techniques de bases de tout bon aspirant. Est-ce que tu veux qu'on aille plus loin?
    Je n'avais pas souri, pas bronché.
    -Je te propose de t'enseigner des techniques complémentaires aux miennes. Tu le veux?
    -Tant que tu achèves nos ennemis, ça me va.
    Elle me comprit aussitôt.. Nous avons commencé à m'entraîner le soir-même.

    Bien vite il apparût à Sayoko que je ne serais jamais une bonne combattante au corps-à-corps: J'étais bien trop frêle, j'avais bien trop peur de voir mon sang couler. Par contre j'avais pour avantage une réserve de chakra conséquente ainsi qu'une bonne vitesse. Alors que je m'attendais à un entraînement classique, le "génie" qu'était mon accompagnatrice me fit subir des épreuves qui auraient dû me détruire et pourtant ne firent que me renforcer. Durant trois elle continua de me former, et parallèlement nous reprîmes nos activités.

    Je me souviens encore du matin où j'ouvris les yeux pour ne voir que les ténèbres. Affolée, perdue, je portai mes mains à mes yeux pour n'y rencontrer qu'un épais bandage.
    -Mais que...
    J'entendis la voix de Sayoko, son rire.
    -Qu'est-ce qui se passe?
    -Calme-toi... ce n'est que du tissu.
    -C'est toi qui m'a fait ça?! Pourquoi?
    Elle cessa de rire.
    -Parce qu'un vrai ninja doit pouvoir se repérer sans y voir quoi que ce soit. Dès qu'on aura fini cet entraînement-là, je t'apprendrai mes techniques de camouflage. Mais en attendant... prépare-toi, on repart en mission!
    J'entendis qu'elle se levait, des pas, puis la porte de ma chambre s'ouvrir.
    -Ah, et ne retire surtout pas ce bandeau!
    -Pourquoi?
    -J'y ai placé un seau explosif: Si quelqu'un d'autre que moi tente de le défaire, ta tête explosera!!
    Je portai la main à mon front, éberluée par l'audace et le manque de considération de mon sensei.
    "Elle me tuera un jour", avais-je pensé.
    Durant six mois je vécus comme une aveugle, et même si au départ Sayoko dût m'aider je devins vite une experte dans ce qu'elle appelait le "combat aveugle". Je terminai cet entraînement le jour de mes dix-huit ans, et c'est à peu près à cette période que nos missions se firent plus importantes, plus dangereuses.
    J'appris à chanter, n'importe ou et n'importe quand. C'était devenu une habitude.

    Raconter la suite de ma routine, de mon entraînement, n'aurait aucun intérêt. En réalité je devins une redoutable alliée, dont les techniques étaient faites pour blesser ou m'enfuir loin d'un ennemi. Je devins l'élève qui dépassa son maître, sa soeur et son amie.

    Sayoko mourût bêtement lors d'une mission où nous nous retrouvâmes séparées - notre faiblesse la plus grande dès l'instant où nous avions crée des techniques se complétant les unes les autres. Ce même jour, je pleurai pour la première fois de ma vie, et je me retrouvai sans personne. Mon premier geste fût de refuser les nouvelles missions, ce qui ne fût pas accepté au mieux: Je devins bien malgré moi déserteur de Kiri.
    Le lendemain je partais, me jurant de ne plus revenir sur ces terres de malheur.

    Mouvement V: Epilogue

    Je ne sais pas ce que je veux faire de ma vie, en réalité je veux juste qu'on me laisse tranquille.
    Seule la suite me dira si je peux me le permettre.


    "Je ne suis pas un simple pervers. Je suis un Super Pervers."

    Alors... heum, en vrai vous pouvez m'appeler Malice, j'aurais 18 ans dans deux jours, je vis en Suisse, je suis étudiante en musique et j'ai déjà écrit un bouquin, une fois. Ah, et demain il est sensé faire beau dans mon pays mais j'y crois pas une seconde.
    Huhu, j'espère que ma présentation n'est pas trop illisible, j'ai tendance à écrire l'histoire pendant plusieurs jours, ce qui risque de donner des trucs particulièrement incohérents ^^



Dernière édition par Miyuki le Jeu 14 Avr - 12:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Osamaru Shizuku

avatar

Féminin
▌Messages : 148
▌Âge du personnage : 21
▌Localisation : Sous un bananier magique.
ݐtat d'esprit : J'ai envie de bananes.

Encre de chine
▌Situation: J'suis trop p'tit pour sortir des jupes de mon sensei !
▌Spécialité: Banane. Euh, et Suiton.
▌Nindô: Les bananes domineront le monde !

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 15:05

HIIIIII une keupine de Suisse. *sort très loin*
T'as vu t'as vu il fait beau aujourd'hui. *sort encore plus loin*


Bienvenue o/
J'allais dire bonne chance pour ta fiche mais elle est finie en fait. (Oui, oui j'avais l'intention de tout lire avant de répondre et puis j'ai vu la partie hors-jeu et j'ai pas pu m'empêcher *bouläy*) J'espère que tu te plairas parmi nous cat Sinon, j'aime bien son nindo x3

*sort pour de bon* Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madara Uchiha

avatar

Masculin
▌Messages : 463
▌Âge du personnage : 24

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: grosbill.
▌Nindô:

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 16:08

Bienvenue ! I love you
Je m'occupe de ta fiche dans la soirée ou demain au plus tard (sauf si un autre admin passe dans le coin entretemps), désolée pour l'attente que cela engendrera. I love you En attendant tu peux squatter le flood et tout ça si tu te sens inspirée, tu as l'autorisation du grand Manitou. :)

C'est pas grave Osamaru, on a l'habitude maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 17:32

Hé bien! Osamaru, ta signature vient de me rappeler que je ne mange jamais de fruits et de légumes...
(En fait, je passe mon temps à boire de l'alcool ou du soda et à manger des pâtes... j'arrive pas à avoir honte ><)
En plus y'a une corbeille de fruits pleine juste à côté de l'ordi... *prend une pomme*

Et pis c'est pas vrai qu'il fait beau (juste maintenant y'a plein de nuages, c'est pourri xD) Et merci pour le nindo de Miyu-chan *si Shikamaru avait été une miss, il y aurait eu des ressemblances* ^^

Merci Neji! Je vais attendre patiemment (de toutes façons j'dois bosser ma chimie cette aprèm xD) et merci encore pour votre accueil drunken
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 20:56

Bienvenue sur le forum!^^

Alors, j'ai lu ta fiche et en fait, la base même de celle-ci n'est pas possible. Haku était le dernier membre de sa famille, et donc manipulant le hyoton. Même si tu dis qu'Haku ignorait l' existence de sa grande soeur, on n'a aucun passage sur la vie de famille etc... On tient au manga pour la base du forum, et donc, on reste dans l'idée qu'Haku est donc vraiment bien le dernier de sa famille... et que le hyoton est donc définitivement disparu de manière héréditaire.

Je ne vais du coup pas rentrer dans les autres détails, puisque ce point va t'amener à devoir changer en très grande partie ta présentation. Bon courage ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 21:08

Merci ^^

J'étais sûre >< j'ai été admin sur un fofo, et mon instinct d'admin me disait que ça ne passerait pas, mais...

Ne peut-on vraiment pas partir du principe que Miyu-chan se serait enfuie de chez elle avant que son frère ne le sache, et qu'ainsi il se considère comme le dernier membre de sa famille (d'abord, si ça te trouve, Masashi Kishimoto pourrait y avoir pensé xD)? S'il te plaaaaaaaaaît...





(Sinon *c'était ma dernière tentative*, serait-il possible que Miyuki manipule quand même le hyoton? J'aimerais changer le moins de choses possible pour éviter de vous faire trop attendre ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 26 Mar - 21:16

J'aime bien les chats (sauf quand c'est pour me réveiller la nuit en sautant sur un papillon mais ça... xD) mais...là, en mode admin, je continue à dire non pour ce qui est d'être la soeur d'Haku. Si on fait une seule exception comme ça, on ne s'en sort pas ensuite, avec des limites mal définies.

Pour ce qui est de maîtriser le hyoton, 20 ans, c'est déjà bien trop jeune pour pouvoir le manipuler sans hérédité, car, cela demande une manipulation experte de deux affinités. A cet âge là, manipuler déjà une affinité de base est bien tu sais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Dim 27 Mar - 18:57



OK. Relativisons, ce n'est pas trop grave (le point central de l'histoire de Miyuki n'est pas Haku, donc ça passe ^^)

Après, je pense que je n'aurais pas besoin de changer grand chose (la flemme xD): Sans doute Miyuki était-elle du même village que Haku et elle l'a prise sous son aile durant un certain temps (ou un truc du genre... toujours est-il que comme ça je n'aurais pas besoin de modifier les détails comme son pélérinage mortuaire ou autres).
Pour le hyoton, je ne l'ai pas beaucoup mentionné, donc je vais changer ça assez rapidement ^^ (mais je le garde en stock xD)

Sinon, y'aurait-il d'autres choses à changer dans ma fiche? Je veux faire d'une pierre moult coups ^^


EDIT:

Donc! Voici les changements que j'ai apporté à l'histoire:
- Haku n'est pas le frère de Miyuki, mais ils ont fait route ensemble durant un certain temps, ce qui explique pourquoi Miyuki a été très affectée par sa mort et le considère comme son p'tit frère.
- Ne faisant pas partie de sa famille, Miyuki a bien dû avoir la sienne: Je l'ai expliqué (en laissant certaines ellipses que je comblerais à coup de flashes-back dans mes rps) au début de mon histoire.
- L'affinité hyoton a été mentionnée une fois,, mais ceci a été corrigé.

- Sinon, j'ai pris la décision d'expliquer un peu la défaite de Sayoko face au représentant des forces spéciales: En plus d'avoir été attaquée par surprise, elle n'a pas pu utiliser ses techniques qui se combinaient à celles de Miyuki, ce qui l'a gravement handicapée.
- Certains points de l'histoire (je prends pour exemple l'histoire des parents de Miyuki) sont laissés volontairement dans l'ombre et le doute (et aussi parce que j'espère en faire quelque chose de bien, plus tard ^^)

Voilà ^^ Alors, heureux?
Revenir en haut Aller en bas
Tenten

avatar

Féminin
▌Messages : 133
▌Âge du personnage : 24
▌Localisation : Konohagakure
▌État d'esprit : Banzaï !

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Les armes Blanches
▌Nindô: Prouver que les femmes peuvent être aussi forte que les hommes.

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Jeu 31 Mar - 19:36

Bienvenue ! =O (en retard, mais ça ... =P)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Dim 3 Avr - 19:28

J'ai l'honneur de vous annoncer que j'ai enfin ré-écrit la présentation de Miyuki, optant cette fois pour un traditionnel (mais essentiel) Physique / Caractère / Histoire.

De l'amûûûûûûr (ou pas), du combat (ou pas), des histoires de famille bien glauques (ouiiiii), c'est dans cette présentation!! xD
Revenir en haut Aller en bas
Madara Uchiha

avatar

Masculin
▌Messages : 463
▌Âge du personnage : 24

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: grosbill.
▌Nindô:

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Mar 5 Avr - 17:41

Bon ! Alors, je suis venu, j'ai lu, et j'ai des petites choses à dire. :)
Tout d'abord, ça m'embête que Miyuki se retrouve au village caché de la brume, qui comme son nom l'indique est caché, donc particulièrement difficile à trouver pour des ninja aguerri ; pour une enfant, cela me paraît invraisemblable. Donc, j'aimerais que tu changes ça pour dire qu'elle se perd.. dans un bled quelconque, en fait, peu importe. Aussi, les orphelinats existent dans le Monde de Naruto, et il me semble assez évident que les habitants du coin finissent par y envoyer Miyuki à force de la voir traîner seule dans les rues, en haillons et fouillant les poubelles pour trouver de quoi manger. Admettons que la gamine arrive à leur échapper de temps en temps ; cependant, le fait que le manège dure plusieurs années me semble invraisemblable. :) Donc à la limite ce que tu peux faire, c'est dire que ça ne dure que, euh, une ou deux semaines avant qu'elle ne se fasse aborder par Sayoko.
Concernant Sayoko, d'accord pour son statut de kunoichi itinérante mais j'aimerais que ce soit au compte de Kiri. Si elle est issue d'une bonne famille du village, celui-ci ne la laisserait pas faire n'importe quoi impunément (genre les Uchiha pour Konoha) ; en gros les missions qu'elle recevrait viendraient directement du village lui-même, ce qui ne changerait pas grand-chose à ton histoire mais du côté administratif ça m'arrangerait beaucoup.
Ensuiiiite.. l'académie sert en trèèèès grande partie à apprendre aux gamins à gérer leur chakra, ce qui dure plusieurs années et qui n'est, en plus, pas forcément acquis une fois qu'ils sont placés en team, par exemple ceux du manga qui ne gèrent pas encore le clonage, la substitution, ou le chakra dans les chaussures. Miyuki, n'ayant pas connus ça du tout, ne peut juste pas, à mon avis, être aussi douée aussi rapidement sous prétexte qu'une kunoichi "génie" la prenne sous son aile. C'est un peu comme les langues pour nous : il est impossible de devenir parfaitement bilingue si l'on apprend pas une langue étrangère très tôt ; on peut seulement très bien le parler, mais le perdre assez vite et, en plus, accumuler des lacunes. Je considère que le chakra, c'est un peu pareil. Sans compter que les eiseinin suivent un entraînement particulier pour maîtriser leurs jutsu, et je ne peux pas me faire à l'idée qu'une fille de sept ans les applique parfaitement sous prétexte que sa mère (qui semble plus concernée par la maladie de sa progéniture que son apprentissage ninja) en était une aussi. :)

J'ai essayé de résumer un maximum pour que ce ne soit pas trop lourd pour toi. J'espère que tu comprendras, et bonne inspiration pour rectifier du coup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Ven 8 Avr - 10:41

Voilà, toute les modifications ont été apportées. Les voici:

- Le village où a "atterri" Miyuki n'est plus le village caché de la brume, c'est un endroit anonyme (et qui souhaite le rester)

- Pour des questions de chronologie, j'ai fais en sorte que Miyuki passe deux ans de sa vie dans un orphelinat (au lieu de d'en faire plus dans la rue): Elle sera ensuite "récupérée" par Sayoko (j'ai pensé que cela ne poserait pas trop de problème). J'ai aussi ajouté que l'orphelinat a été une occasion pour elle de potasser un peu la médecine (j'avais dis qu'elle possédait quelques capacités médicinales, il me semblait important de les justifier). ^^

- Sayoko est donc un assassin employée par Kiri pour des missions spéciales ^^

- Quant à l'entraînement de Miyuki, il a été revu et corrigé: Miyuki suivra tout d'abord une formation "classique" (comme à l'académie) qui durera cinq ans. A partir de là, elle se perfectionnera et ira plus loin dans son apprentissage (je l'ai précisé: un apprentissage efficace mais pas parfait faute d'avoir suivi des cours réels).

J'espère qu'en corrigeant ces points je n'ai pas crée d'autres failles (c'est ma spécialité... ^^')

Autre chose?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Ven 15 Avr - 19:59

Waiting for something new.
Revenir en haut Aller en bas
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   Sam 7 Mai - 19:24

Désolée pour le retard. ^^' J'ai relu ta nouvelle fiche et disons que certains détails dérangent encore, même si c'est dans des passages un peu "flous".

Tout d'abord, au sujet de Sayoko, tu dis qu'elle est adolescente quand elle adopte Miyuki... Comment une personne non adulte, et qui n'est qu'aspirante ninja, peut adopter un enfant et devenir son instructeur? Il y a donc toute une modification à faire sur l'âge de Sayoko et son statut.

Ensuite, reste le soucis de l'enseignement de Mayuki. Neji a déjà souligné le fait qu'un apprentissage en dehors de l'académie est plus délicat. Et donc par logique plous long... Tu parles de 5 ans d'apprentissage jusqu'à ce qu'elle sache maîtriser le chakra... ce qui veut dire à peu prés comme Sakura, qui, elle, est allée à l’académie et se révèle la meilleure en maîtrise de chakra dans la team de Kakashi. (J'ai vu que tu avais dit avoir modifié ce point-là, mais je ne vois à aucun moment la moindre information sur des cours à l'académie, juste les entraînements avec Sayoko en parcourant le pays de l'Eau).

Voilà, j'espère ne rien avoir oublié d'autre.^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ∼ Miyuki ∼   

Revenir en haut Aller en bas
 
∼ Miyuki ∼
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les voleurs de grimoires. [Miyuki — Rang B.]
» Premier repas à la cafétéria depuis bien longtemps... [Stefen et Miyuki]
» Fukyuu - Hakuto Miyuki, la nouvelle Kannushi de Fukyuu
» Miyuki D. Moon
» [PV Miyuki] Le fantôme de nos regrets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bingo Book :: Plateau de Shôgi-
Sauter vers: