AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira Kiyoshi



Masculin
▌Messages : 32
▌Âge du personnage : 19
▌Localisation : Somewhere
▌État d'esprit : Décidé à faire ses preuves, donc motivé aussi, bien sûr tout cela avec une réserve naturelle

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Les cactus
▌Nindô: Me surpasser

MessageSujet: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Dim 14 Nov - 16:13

Voilà une mission qui sortait de celles qu’Akira avait d’habitude avec son équipe… Et cela ne pouvait que lui plaire, même s’il ne sauta pas de joie comme ses autres coéquipiers quand le Kazekage leur expliqua qu’ils devaient se rendre au pays de la Cascade avec nulle autre que sa sœur, temari, ainsi qu’une dizaine de chûnin. Il fut le premier arrivé de son équipe le lendemain pour le départ prévu tôt afin de profiter de la « fraîcheur » de la nuit dans le désert. Il salua poliment les personnes, agrémentant son « bonjour » envers les inconnus d’un « Temari-san » pour la blonde déjà présente comme un berger regroupant son troupeau avant de le mener à son pré. Ses coéquipiers arirvèrent plus tôt qu’à leur habitude, un petit quart d’heure avant l’heure fixée, félicités par leur sensei qui avait pointé le bout de son nez cinq minutes après lui. Tout le monde écouta attentivement les instructions, avant d’enfin s’élancer, plus ou moins rapidement. Il était flagrant de voir la différence de vitesse avec certains chûnin, les trois genin comprirent bien qu’ils ralentissaient un peu l’allure. Une course s’instaura alors entre eux pour être celui qui n’était pas derrière, Akira veillant bien sûr à son endurance pour tenir la longueur, jusqu’à ce que leur berger ne rappelle à l’ordre son troupeau pour qu’il reste bien groupé, et respecte l’allure plus modérée de ses agneaux.

Le temps passa plus vite que ne le pensait le blondinet, l’humidité se faisant bien plus grandissante. Ah ça, en arrivant, ils n’allaient pas poser les pieds sous une table pour manger, bien au sec et au chaud… Remarque que fit Akira à un de ses coéquipiers râlant du temps pourri. Il y avait fort à parier que ce dernier ne s’était pas renseigné sur le pays de la Cascade et oubliait pendant un instant, que pour qu’il y ait inondation, il faut un trop plein d’eau. Un village apparut devant eux, non touché par les dîtes inondations encore, mais les digues, faîtes par les civils sûrement, révélaient leur crainte que le phénomène s’aggrave et arrive jusqu’à eux. Un geste de Temari, et tout le monde se stoppa plus ou moins bruyamment avec les flaques sur le sol. Il pleuvait abondamment, et Akira regretta de ne pas avoir pris le temps d’acheter une cape avec une capuche, mais au moins, celle qu’il avait pris en connaissance de cause était imperméable et montait suffisamment dans son cou pour que l’eau ne l’atteigne pas plus bas que le haut de sa nuque. Il s’ébroua un peu cependant, et observa attentivement autour de lui, en attendant de voir ce qu’il fallait faire.

Apparemment, c’était là que les différents shinobis se rendaient pour se rallier avant de se rendre sur les lieux de la catastrophe naturelle. Au loin, pas totalement sûr à cause du rideau de pluie, il lui semblait voir des silhouettes ressemblant bien plus à des shinobis. Il tourna la tête vers Temari, espérant qu’ils n’auront pas que des tâches ingrates à faire, même s’il imaginait déjà qu’ils allaient plus guider les civils jusqu’en sûreté et les autres secourir ceux qui étaient pris au piège. Mais au moins, ça allait être plus palpitant et enrichissant que de chasser un minuscule scorpion qui s’était aventuré dans une maison. Ça avait été leur dernière mission, vite réglée. Vivre dans un désert signifiait aussi avoir affaire à ce genre de bestiole de temps en temps… Il avait essayé de se renseigner les risques associés aux inondations, comme les glissements de terrain… ça ajouterait certes du piment, mais rien qu’à voir la tête des civils d’un village sauf, nul doute que ça ne serait pas de leur avis, logique… Le jeune Kiyoshi se concentra à nouveau, ayant un peu décroché, pour écouter attentivement tout ce qui se disait, repoussant une mèche de ses cheveux mi-longs, qui, mouillée et donc plus lourde, vint gêner son champs de vision. Se tenant bien droit, il veillait à faire bonne figure, comme s’il ne se trouvait pas sous un torrent d’eau. Un shinobi s'adaptait à tout et ne se plaignait pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Lun 15 Nov - 23:35

Une jônin. Neuf chûnin. Trois genin.
C’était, en tout et pour tout, le soutien que Suna avait décidé d’apporter au pays de la cascade. Si Temari avait bien tenté de signifier qu’elle trouvait l’effectif un peu épais pour une simple mission de sauvetage, Gaara, qui semblait tenir à cœur de faire bonne impression auprès de leur nouvel allié, n’avait pas flanché devant son regard blasé. En tant que kunoichi, la jeune fille n’avait eu d’autre choix que de s’incliner devant le choix de son Kazekage, bien qu’elle n’en pensait pas moins ; neuf chûnin, c’était énorme. Cinq auraient été largement suffisants, a fortiori si d’autres villages cachés prêtaient main forte. Mais l’avis de la blonde, aussi sœur était-elle pour le rouquin, ne comptait pas dans une telle prise de décision. Aussi avait-elle tourné les talons sans chercher à tergiverser davantage, se concentrant tous à fait sur ce nouvel objectif.

Le lendemain matin, elle fut la première arrivée au point de rendez-vous avec une bonne heure d’avance. Sur place, elle fit l’inventaire de sa ninja box qu’elle avait rangée trois ou quatre fois déjà la veille au soir, déplia et replia l’éventail des Trois Soleil avec une attention toute particulière, vérifia son contrat d’invocation, ce qui, soyons francs, n’avait absolument aucun intérêt étant donné qu’ils allaient alors effectuer une mission de sauvetage. Mais on est jamais trop prudent, n’est-ce pas, a fortiori lorsqu’on est la plus gradée du groupe et que la sécurité toute entière de ce dernier repose sur vos épaules. Cependant, Temari ne se plaignait absolument pas de cette situation : particulièrement axée sur la philanthropie (quoiqu’en disent les mauvaises langues qui ne remarquaient que sa susceptibilité hautaine) elle préférait largement sauver des vies qu’en emprunter. Tout était une question d’état d’esprit. Elle replaçait son arme dans son dos lorsque les premiers arrivants affluèrent d’une artère adjacente, et la jeune femme se redressa alors tout à fait. Les choses sérieuses commençaient maintenant.

Le trajet fut particulièrement expéditif ; entre recadrer l’équipe de genin – dont faisait d’ailleurs parti le fils Kiyoshi, qui méritait peut-être un regard un peu plus intrigué que ses camarades de promotion – et rappeler à l’ordre les plus jeunes chûnin, Temari n’eut pas réellement à réfléchir sur la route qu’ils effectuaient. Le rythme était assez soutenu, aussi les secondes s’égrenèrent bien plus vite qu’elle ne l’aurait soupçonné en partant du village caché du sable ; déjà, le climat s’humidifiait considérablement, et, assez tôt, il se mit à leur pleuvoir dessus – ce qui expliquerait, entre autre, les cas d’inondations récents. Leur route croisa un village rescapé, et sa position géographique ainsi que les personnes présentes indiquèrent à la représentante du beau sexe qu’il s’agissait au point de ralliement établi dans l’urgence. D’un signe de main, elle indiqua à ses camarades de s’arrêter et retira la capuche de l’imperméable qu’elle avait enfilé pour dégager son visage par politesse lorsqu’elle fit face à un shinobi de Taki apparemment présent pour superviser les opérations.
Kazekage-sama vous présente ses hommages et Suna vous apporte son soutien en mettant à votre disposition une dizaine de ses hommes. commença-t-elle en guise de salut, appuyant ses mots d’un signe de tête respectueux sans pour autant faire dans le sentimental ; ils n’avaient pas de temps à perdre. La situation semble avoir évoluée durant notre trajet. Si vous le permettez, nous comptons nous mettre à l’œuvre aussi vite que possible. rajouta-t-elle en survolant les alentours du regard, avant de jeter un coup d’œil bref mais autoritaire aux ninja sous sa juridiction, certains chûnin se redressant alors en hochant la tête, signifiant qu’ils étaient prêts à obéir aux indications du shinobi hâlé.

Au loin, à travers le rideau formé par la pluie, se dessina alors les silhouettes d’une seconde escouade. Plissant légèrement les yeux, un petit sourire ne tarda cependant pas à venir se loger sur les lèvres de la jeune fille. Évidemment, Konoha ne pouvait pas s’empêcher de venir jouer aux héros, hein ? Quelque part, cette évidence lui fit chaud au cœur. La cohésion du Monde ninja n’avait jamais été aussi bien rodée.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga



Féminin
▌Messages : 84
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Konoha, quelque part.
ݐtat d'esprit : Tranquille.

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Byakugan.
▌Nindô: Je peux le faire !

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Mar 16 Nov - 2:29

Lorsqu’on lui avait proposé de participer à cette mission, Hinata n’avait pas hésité bien longtemps avant d’accepter. Protéger et venir en aide aux autres lui paraissait l'aspect primordial du rôle des ninjas, que ce soit envers les habitants du Pays du Feu ou envers les autres pays. A présent qu’elle avait rejoint le point de rendez-vous de la délégation de Konoha, à l’extérieur du village, elle ne pouvait s’empêcher de regretter vaguement l’absence de Kiba et Shino, voir celle de Kurenai. Pas que ce fait ne l’empêche de faire du bon travail, mais elle allait encore se retrouver seule dans son coin, trop intimidée bien sûr pour tenter de se mêler aux conversations. Enfin, après tout, elle était en mission et pas à l’une de ces réceptions pompeuses où la conduisait parfois son père. Tout ce qu’elle espérait c’était de ne pas trop balbutier lorsqu’on s’adresserait à elle ou, pire, lorsqu’elle aurait à prendre d’elle-même la parole.

L’un des deux jônins en charge donna bientôt le signal du départ, et tout ce petit monde s’en fut gaiement de par la forêt. Plus ou moins gaiement. Ni trop à l’avant ni trop en retrait, Hinata suivait le rythme sans difficulté, repoussant de temps à autre une mèche de cheveux de son champ de vision. Une fois au village sinistré, son byakugan se révélerait bien utile, elle en était consciente. Et heureuse. Tout comme son père, d’ailleurs, pas mécontent que son aînée puisse, pour une fois, servir à faire reluire encore un peu plus la réputation de Konoha et des Hyûga. Pas au point, cependant, de daigner la gratifier de l’un de ses rarissimes sourires – qui ressemblaient plus à un tic de sa lèvre, vraiment – qu’il semblait plutôt réserver à sa jeune sœur, Hanabi.

Le trajet lui parut plutôt long sans Kiba et Akamaru pour la distraire, mais il arriva néanmoins à son terme, et sous la pluie pour ne rien gâcher. Le village qu'ils venaient d'atteindre n'était pas le village sinistré auquel ils venaient apporter leur aide, mais devait servir de point de ralliement ; Konoha n’était en effet pas le seul village caché à porter secours au Pays de la Cascade. Hinata ramena ses cheveux vers l’arrière bien qu’ils soient d’ores et déjà humides, et remonta rapidement sa capuche. Tandis que le groupe se rapprochait du ninja apparemment en charge, les envoyés de Konoha purent constater qu’un autre groupe les avait précédés de peu, et il ne fallut pas longtemps à la jeune fille pour reconnaître l’insigne de Suna qu’ils arboraient tous sur l’une ou l’autre partie de leur corps. Sans compter que la jônin en charge de l’escouade ne lui était pas totalement étrangère ; Sabaku no Temari avait participé à l’examen chûnin organisé à Konoha il y avait à peine quelques années de cela. Elle était d’ailleurs par la suite revenue au village caché de la feuille, Hinata ne l’ignorait pas, bien qu’elle n’ait jamais vraiment eu l’occasion de faire la connaissance de la jeune femme. De toute façon elle doutait que cette dernière n’ait pu jamais remarquer une fille aussi discrète et insignifiante qu’elle-même. Tandis que les deux jônins s’adressaient au ninja de Taki, Hinata se prit donc à observer les sunaiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arame Ishii



Masculin
▌Messages : 41
▌Âge du personnage : 34
▌Localisation : Taki.
▌État d'esprit : Ecoute les arbres, et ils t'écouteront...

Encre de chine
▌Situation: Irrégulière, j'ai perdu mes papiers à la teuf de samedi et les autorités me détestent. Help.
▌Spécialité: Mokuton - Communication avec la nature.
▌Nindô: Défendre Taki, répandre autour de lui cette conception que trop peu de gens ont à propos de l'environnement de chacun.

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Mer 17 Nov - 2:19

Arame ôta la capuche qui couvrait sa tête et obstruait sa vision. A travers le rideau aqueux, le ninja parvint à distinguer un groupe assez conséquent de shinobiss. Leurs formes éparses et brouillées par la pluie ne permirent pas au ninja de Taki de déterminer qui avait été envoyé, ainsi que les âges et niveaux. D'un geste rapide, il sortit sa longue chevelure, aussi lisse mouillée que sèche, de sous sa cape de pluie. Il réajusta son bandeau, et, à grandes enjambées, se lança vers le groupe, ne manquant pas au passage de claquer des pieds dans les flaques débordantes. La saison ne faisait que commencer, et un simple regard vers le ciel permit au shinobi de maudire le ciel, lui-même caché par les masses phénoménales de nuages et la quantité abondante de pluie qui tombait sans cesse. Ce genre de pluie durait généralement une ou deux semaines, et c'est pour cette raison que les habitants du village de Kouzui avaient eu besoin d'une évacuation d'urgence.

Limitrophe au pays du feu, Kouzoi restait un point essentiel de Taki, étant la seconde ou la troisième ville la plus importante, proportionnellement à la taille du pays bien sûr, c'est à dire pas très grand. En se vêtant, le matin même, Arame avait tendu l'oreille aux propos cahoteux de l'averse. Cette musique, pas encore aussi violente qu'à Kouzoi au niveau de Taki, était amplifiée par la grotte qui abritait le village caché de la cascade, et chaque goutte de pluie se faisait entendre comme une note différente. Ici, c'était incomparable. Le vacarme que produisait le temps empêchait quiconque de s'entendre sans crier, et l'on ne pouvait à peine distinguer à quelques mètres tellement l'averse était épaisse. Arame, seul, arriva enfin au niveau du groupe.

« Bienvenue dans le pays de la cascade... » lança Arame pour toute salutation, sur un ton sarcastique, et d'une voix suffisamment forte pour attirer l'attention des deux groupes. « Tout d'abord, je vous remercie pour votre venue, comme vous pouvez le constater, ce n'est pas le besoin d'aide qui manque. » Arame porta alors son attention sur une jeune fille blonde, qui paraissait être la chef du groupe du village caché du sable. Il lui tendit une main chalereuse, accompagnée d'un sourire, et se présenta : « Arame, du village de Taki. » Il fit de même avec le jônin qui menait le village caché de la feuille. Il profita que les chefs de Suna et Konoha parlaient pour contempler le groupe. Des genins. Des chuunins. Principalement. C'était parfait. Cependant, sa contemplation lui fit remarquer que tous n'étaient pas du tout vêtus d'une tenue adaptée. En effet, la pluie, bien que pas particulièrement glacée, produisait rapidement un froid et risquait de faire tomber malade les ninjas.

Arame reprit la parole, fort, en lançant : « Vous voyez la grosse bâtisse là-bas? » et il souligna sa phrase en pointant du doigt le bâtiment d'où il était arrivé. « C'est notre point de ralliement. Vous trouverez à l'intérieur tout ce qui sera nécessaire à l'évacuation, ainsi que des capes de pluie, et des vivres. Je vous propose de s'y rendre de suite, afin que nous puissions nous entendre, et organiser l'évacuation, au sec. De plus, les ninjas de Taki nous y attendent. » Et sans attendre de réponse, il partit à grand pas, envoyant voler sa chevelure, vers un des derniers bâtiments, tout fait de bois, encore hermétique, ne doutant pas une seule seconde que les ninjas missionnés le suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kiyoshi



Masculin
▌Messages : 32
▌Âge du personnage : 19
▌Localisation : Somewhere
▌État d'esprit : Décidé à faire ses preuves, donc motivé aussi, bien sûr tout cela avec une réserve naturelle

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Les cactus
▌Nindô: Me surpasser

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Mer 17 Nov - 22:00

Akira sentait la curiosité se faire de plus en plus forte, l’envie de regarder tout autour de lui, observer dans tous les détails le groupe qui venait d’arriver. Cependant, il resta aussi droit qu’un piquet à écouter avant tout attentivement les dires de Temari. Il n’y avait pas de temps à perdre de toute évidence, et c’était tant mieux. Rester sous une pluie battante sans bouger n’était pas du tout sa tasse de thé. Il pouvait sentir ses coéquipiers qui trépignaient d’impatience sur place. Alors que l’homme chargé de les accueillir leur souhaitait la bienvenue, il se permit là de jeter un coup d’œil aux autres shinobis. Leur bandeau frontal était bien sûr la meilleure information sur leur village. Konoha… Leur allié… Il n’avait pourtant jamais vu de personne venant de ce village. C’était une bonne chose au final, ça signifiait qu’ils avaient passé le niveau pour pouvoir aller plus loin. Et peut-être qu’ils allaient faire équipe avec d’autres genin du village caché de la feuille, enfin, il n’arrivait même pas à dissimuler s’il y en avait des aussi jeunes dans leurs rangs. Tant pis, il verrait bien en temps venu. Il soupira doucement quand un de ses coéquipiers lui tira sur la manche pour lui faire une remarque… comme il savait si bien le faire. Comment faisait donc le type de Taki pour supporter une telle longueur de cheveux. Le blondinet leva les yeux au ciel et lui donna un discret coup de coude pour le faire taire, surtout que leur fameux guide attirait leur attention vers un bâtiment précis.

Tout d’abord perplexe, Akira eut un imperceptible sourire de soulagement, une cape avec capuche, il ne cracherait pas dessus, de plus, s’organiser au sec avait à cet instant un confort incontestable. Bien sûr, en bond sunatien, ils attendirent tous l’accord de Temari avant de s’y diriger, sans précipitation. Puis, leur guide ne laissait pas non plus le choix, et il le comprenait parfaitement, pourquoi refuseraient-ils ? Le temps était certes pressé, mais y aller sans une bonne préparation en ferait perdre encore plus au final. Restant au même niveau que son équipe, il rattrapa par le bras un de ses coéquipiers qui, trop occupé à regarder ailleurs, avait bousculé une brune de Konoha plus âgée qu’eux. Coéquipier qui ne s’excusa pas, trop pressé apparemment. Le blondinet posa alors son regard sur la personne, et même s’il marqua un petit temps de surprise aux yeux d’un blanc (ROSE !) étrange, il garda son air poli… Politesse allant jusqu’à son ton.

"Veuillez l’excuser, il est trop impatient…"

Akira accompagna cela d’un hochement de tête en guise de salut. Il porta ensuite de nouveau son attention droit devant lui, à savoir la bâtisse en bois. Quel ravissement d’en avoir passé les portes et de se retrouver à l’abri. Les silhouettes étaient plus nombreuses, et cette fois, il pouvait bien mieux les distinguer. Franchement, s’ils n’arrivaient pas à évacuer tout le monde, avec le monde présent…. Enfin, comme l’avait dit Temari-san, la situation avait du changer, en s’aggravant certainement… Il s’arrêta bien sûr en suivant le mouvement et en restant bien avec son groupe. Et dire qu’il y avait peut-être d’illustre shinobi des différentes contrées ici… Il l’espérait, pour une bonne première vue des autres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Jeu 18 Nov - 22:31

Temari observa une seconde le jônin de Konoha lorsque celui-ci fut tout à fait visible mais, ne reconnaissant personne de connu à sa mémoire, se contenta de le saluer d’un signe de tête poli agrémenté d’un rapide sourire pas réellement complice mais qui soulignait au moins la galère dans laquelle ils se trouvaient tous actuellement. Au moins se montrait-elle affable. Bien vite cependant elle reporta son attention sur le ninja de Taki qui se présenta après les formes de politesse habituelles. Arame. Hochant la tête pour acquiescer, elle lui serra gentiment la main en lui rendant son sourire, redevenant sérieuse l’instant d’après alors que le brun aux cheveux longs, déjà, reprenait la parole en haussant le ton pour être sûr d’être entendu de tous. Après un bref rappel à l’ordre quant à la tenue obligatoire – quelques ninja de Suna, elle l’avait déjà noté dans un coin de son crâne, n’avaient pas eu l’idée de prendre un imperméable mais ils étaient déjà trop loin du village caché pour se permettre de faire demi-tour lorsqu’elle le remarqua – il les invita à le suivre dans la bâtisse susnommée où l’organisation plus officielle pourra être abordée, ne serait-ce que parce qu’ils pourraient enfin s’entendre. La pluie avait beau être bienfaitrice et ce genre de conneries, parfois, Temari préférait largement son désert aride. Au moins pouvait-on y compter les légendes relatives aux enfants attentifs.

Se décalant d’un pas pour tourner la tête vers sa troupe, la blonde autorisa cette dernière à suivre leur hôte d’un signe de tête, les invitant à passer devant elle pour qu’elle puisse dans le même temps les couvrir pour un raison x ou y et, accessoirement, les surveiller tandis qu’ils avançaient en rang d’oignons. On ne savait jamais, après tout : elle ne les connaissait pas tous et il n’était pas exclu que l’un, voire plusieurs, soient des tires-au-flanc un peu trop malin.

Elle remarqua d’ailleurs le manège des genin qu’elle rappela à l’ordre d’un bref sifflement en pressant sa langue contre ses dents, pas par manque de respect ou parce qu’elle les considérant comme trop peu gradé pour recevoir une attention plus aiguë, mais simplement que la brièveté du geste ne manquerait sûrement pas de les intriguer et, ainsi, de les inciter à se bouger le derrière sans enchaîner les conneries. C’est alors qu’elle remarqua Hinata, la cousine de Neji qu’elle avait plus ou moins côtoyé au retour de la mission sauvetage ratée et qu’elle avait vu tenter de tuer la jeune fille ici présente lors de l’examen chûnin. Ne la connaissant pas réellement (mais se souvenant parfaitement avoir été proprement outrée lors de son combat contre le génie Hyûga) elle lui adressa cependant un sourire franc et amical, la saluant personnellement d’un signe de tête avant de tourner les talons pour prendre la suite du dernier genin de sa colonie en direction du point de ralliement. Elles auraient certainement l’occasion d’échanger quelques mots plus tard ; après tout, autre chose les pressait.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga



Féminin
▌Messages : 84
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Konoha, quelque part.
ݐtat d'esprit : Tranquille.

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Byakugan.
▌Nindô: Je peux le faire !

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Jeu 25 Nov - 1:20

S’il était vrai que la pluie était plus lourde et plus abondante que les averses qu’ils connaissaient au pays du feu, et qu’elle aurait pu, il était vrai également, prévoir quelque chose de plus protecteur que son pull habituel, Hinata n'était tout de même pas la plus mal lotie et était surprise de constater que certains ninjas de Suna n’avaient, quant à eux, rien prévu du tout. Étant donné la différence de climat, elle aurait pourtant eu tendance à penser qu’ils auraient pris le double de précautions. Certains l’avaient fait cependant, ce qui n’empêcha pas tout le monde, Suna et Konoha confondus, de recevoir avec soulagement l’invitation du ninja de Taki –Arame-san. Hinata elle-même n’était vraiment pas mécontente de trouver ne serait-ce que temporairement refuge à l’intérieur, bien qu’il ne lui serait jamais venu à l’esprit de souffler ne serait-ce que la moindre petite remarque à ce sujet.

Tandis qu’elle emboitait le pas à ses camarades de Konoha, elle se fit bousculer par un ninja de Suna (un genin à en juger par son jeune âge). Mortifiée et rouge jusqu’à la racine des cheveux, la jeune fille était sur le point de se confondre en excuses quand le camarade du garçon en question s’adressa à elle pour lui demander de bien vouloir lui pardonner. Elle ne manqua pas la brève expression de surprise sur son visage mais ne s’en formalisa pas, c’était une réaction naturelle.

— C-c-ce n’est rien, c’est-c’est moi qui m’excuse. » fit-elle d’une voix minuscule en faisant de son mieux pour le regarder dans les yeux.

Bien qu’elle eut apprécié la politesse du jeune garçon, elle ne put s’empêcher de se sentir secrètement soulagée lorsqu’il se détourna d'elle pour reprendre la suite de ses coéquipiers, après que Temari les eut rappelé à l’ordre. Relevant la tête en direction de cette dernière, elle vit qu’elle la regardait, elle, et lui souriait. Déjà écarlate, Hinata esquissa un sourire timide en retour et lui rendit poliment son signe de tête. Si Kiba avait été là, il n’aurait sans doute pas manqué de lui faire remarquer qu’elle venait de largement dépasser son quotat de sociabilité pour la journée et qu’elle ferait mieux d’aller se reposer un peu avant d’attraper de la fièvre.

La pluie eut au moins cet avantage de lui faire retrouver un teint normal avant qu’elle ne pénètre à son tour dans le bâtiment où les conduisit le Takien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arame Ishii



Masculin
▌Messages : 41
▌Âge du personnage : 34
▌Localisation : Taki.
▌État d'esprit : Ecoute les arbres, et ils t'écouteront...

Encre de chine
▌Situation: Irrégulière, j'ai perdu mes papiers à la teuf de samedi et les autorités me détestent. Help.
▌Spécialité: Mokuton - Communication avec la nature.
▌Nindô: Défendre Taki, répandre autour de lui cette conception que trop peu de gens ont à propos de l'environnement de chacun.

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Lun 29 Nov - 23:51

Comme l'attendait Arame, toute la petite troupe le suivit jusque dans la grande bâtisse. Arame était vraiment trop plongé dans ses pensées pour faire attention au groupe justement. Il marcha sans même un regard autour, ou derrière lui, réfléchissant déjà à la façon qu'il aurait d'expliquer le plan déjà prévu. Le ninja prenait cette mission de sauvetage très à coeur, la vie des habitants du village de la cascade comptant pour lui. Le ninja arriva assez rapidement au pas de la porte, où il s'arrêta pour attendre le groupe. Il avait marché vite, sans s'en rendre forcément compte, et il patienta jusqu'à ce que le groupe le rejoigne, avant de les faire passer deux par deux (autant que l'envergure de l'encadrement ne le permettait) par la porte. A l'intérieur, le - petit - groupe de Taki attendait déjà. Arame entra alors à son tour, juste après la chef du groupe du pays du vent.

Si de l'extérieur, le bâtiment avait un aspect de sénat, d'une taille apparemment plutôt importante, à l'intérieur, l'enchevêtrement de poutres qui soutenait son plafond réduisait considérablement son espace, et les ninjas le remplissaient déjà par leur nombre. Les colonnes et les transverses qui soutenaient la structure du toit pyramidale n’était fait que de bois, si bien que cette structure semblait si ancienne, et pourtant si résistante. Rapidement, Arame rompit le silence qui s’était installé alors que les deux groupes se jaugeaient, d’une part Konoha et Suna, et de l’autre Taki. Il se faufila jusqu’à une espèce d’estrade surelevée, et avant de monter dessus, ôta sa cape qu’il jeta sur une table non loin de là. Il n’était vêtu, en dessous, que de son habituel pagne qu’il portait dans son pays natal, et il ne fit nullement attention aux regards surpris que lui portèrent les shinobis des pays du feu et du vent. Il lança d’une voix puissante :

« Tout d’abord, merci à tous d’être venus. Nous n’allons pas nous attarder, je vais juste demander à… » Il jeta un coup d’œil à une petite feuille qu’il sortit d’une poche astucieusement dissimulée dans son pagne, et reprit : « Sabuko no Temari et Tanake Daioteru, de venir ici, où nous allons pouvoir discuter de la marche à suivre, si vous le voulez bien. Pendant ce temps, vous pouvez vous préparer à la mission qui nous attend en prenant les capes situées au fond. » et il désigna un coin de la salle où étaient entassées des capes de pluies, toutes de la même taille, ce qui serait peut-être un peu trop grand pour les genins. Il attendit quelques instants que les deux appelés, tous deux chefs des groupes de leurs villages respectifs, ne le rejoigne, et une fois assez près, il les fit aller jusqu’à une petite table ronde où était placée une carte du village.

« Voilà la carte de Kouzoi. Ici et là, ce sont les deux plus grosses zones sinistrées. J’aimerais répartir en équipes les ninjas, pour en envoyer dans toutes les zones à risques afin d’évacuer les villageois. Il faudrait essayer de mélanger au maximum les villages, toutes les capacités nous serons utiles. J’irais personnellement, avec un de vous deux, et peut-être deux ou trois des ninjas ici présents là. Un arbre s’est abattu sur une maison à flanc de coteau, qui s’est effondrée et a emportée avec elle les deux voisines. Un écoulement de boue va progressivement se faire, ce qui en fait une zone à très haut risque. De ce fait, il va falloir faire preuve de vraiment beaucoup de délicatesse. Et il va falloir des ninjas plutôt expérimentés. En bref, j’ai besoin d’un groupe ici, un autre, peut-être avec vous Daioteru, pour ce coin sinistré. Les autres groupes pourront être répartis dans l’évacuation simple. Quelque chose à ajouter, ou nous pouvons passer à la répartition des groupes ? »

Arame était direct. Rapide. Il n’avait pas de temps à perdre, on lui avait soufflé que la famille de la maison était toujours coincée, il fallait agir au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kiyoshi



Masculin
▌Messages : 32
▌Âge du personnage : 19
▌Localisation : Somewhere
▌État d'esprit : Décidé à faire ses preuves, donc motivé aussi, bien sûr tout cela avec une réserve naturelle

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Les cactus
▌Nindô: Me surpasser

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Mer 1 Déc - 20:56

Akira avait pris les devants pour excuser son coéquipier auprès de la kunoichi de Konoha, comme une sorte de grand frère. Il faut dire qu’il en avait l’habitude, rien qu’avec ses deux sœurs qui avaient besoin parfois de rappels de ce qu’est le respect. Quelle ne fut pas sa surprise de voir la brune aux yeux… blancs…, et plus âgée que lui, être si rouge et en train de perdre ses moyens. Enfin, c’est ce qu’il fut amené à penser aux paroles bégayées de cette dernière. Il avait bien plus l’habitude en fait des kunoichis aux caractères marquées, dont certaines étaient vraiment que des emmerdeuses, c’était triste à dire. Heureusement d’autres rattrapaient cela. Un simple regard vers Temari sifflant après eux lui suffit à confirmer cette pensée, il reporta son attention une seconde sur la kunoichi de Konoha qui avait l’air de ne pas être de celles à problèmes au premier abord, pour alors lui adresser un hochement de tête avant de rejoindre son équipe. Un air blasé s’installa un instant quand son coéquipier lui demanda « ce qu’il foutait ». Il l’ignora pour la peine, alors qu’ils se tassaient les uns contre les autres pour pouvoir tous loger dans la bâtisse, dont l’espace était réduit par les poutres. Enfin, ces dernières devaient être essentielles pour que tout tienne.

Le blondinet nota cependant qu’entre tous ces adultes, il ne pouvait plus trop discerner ce qui se passait alors qu’il pouvait entendre la voix du shinobi de Taki qui les avait accueillis. Ce dernier était en train de les remercier, alors que, discrètement et en veillant à bousculer personne, Akira se décala de trois pas sur la droite, trouvant ainsi un angle pour pouvoir voir en plus d’entendre. Il marqua un léger temps en voyant le brun aux cheveux longs dans une étrange tenue… légère, trop même à ses yeux. Il ne fit aucun commentaire malgré tout, chacun avait sa propre culture. Par contre, il tiqua au nom écorché de leur chef de mission. Heureusement, il savait se tenir à sa place, et il se contenta d’une expression plus dure en fixant l’homme de Taki. Temari saurait rappeler son nom exact elle-même et qu’ils auraient pu mieux se renseigner… Le blondinet tourna la tête vers la direction indiquée par le brun et suivit à nouveau le mouvement pour aller chercher une cape bien plus adaptée aux conditions météos. Après en avoir mis une, Akira baissa les yeux, observant la cape traînant par terre, bien trop grande… Bon, et bien, ça c’était une information. Ils n’avaient pas pensé à la venue de genin aussi pour les petites tâches. Il soupira doucement et s’éloigna du groupe s’étant formé prés des capes pour aller là où il y avait un peu plus d’espace.

S’ensuivit un moment « couture » où le blondinet retroussa le bas de la cape pour qu’elle ne traîne plus par terre, il usa ainsi de simples épines en remplacement d’épingles à nourrice. Il fit de même avec les manches, et ainsi, il ne fut plus gêné par une cape trop grande qui était maintenant adaptée à sa taille. Au moins, ça lui éviterait de s’empêtrer les pieds dedans en pleine mission, et tant que ça tenait… et bien tant mieux. Content d’avoir pu se débrouiller, il se tourna vers les différents chefs des shinobis présents. Ils étaient prés d’une table ronde à regarder quelque chose. Par logique, il dirait une carte pour pouvoir évaluer la situation géographiquement. S’adossant à une des poutres, parmi les shinobis de son village, Akira attendit alors que les décisions soient prises et par conséquent de recevoir un ordre. Prêt à se rendre le plus utile possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Jeu 2 Déc - 13:42

Lorsque tous ses shinobi furent passés devant elle, Temari leur emboîta le pas en s’excusant auprès des membres de Konoha à qui elle coupa la route. L’intérieur du bâtiment, particulièrement étriqué par le monde et ses éléments de constructions réunis, obligea les deux groupes à se scinder en deux pour ne pas tout à fait se mélanger tout en permettant à l’autre d’affirmer sa place au sein de cette mission de sauvetage. Le silence retomba alors tandis que, avisant les imperméables entassés un peu plus loin, la jeune femme laissait les autres Sunatiens jauger les Konohatiens du regard. Il n’y avait aucune espèce de rancœur dans la relation qu’entretenait les deux villages malgré le passé relativement tumultueux qu’ils avaient partagés, mais la curiosité semblait toujours de mise lorsque les deux cultures se heurtaient d’une manière ou d’une autre. Le teint plus ou moins hâlé, les tenues plus ou moins adaptées à la température ambiante, la patience plus ou moins nerveuse ; tout semblait opposer les deux groupuscules et, ainsi, cultiver l’attirance infantile qu’ils se vouaient respectivement.

Très vite, néanmoins, le jônin de Taki reprit la parole et interrompit cet échange de bons procédés en reprenant la parole, vêtu d’un simple pagne qui fit simplement ciller Temari. Alors, c’était lui l’envoyé de Taki qui était venu récemment signer un traité avec Gaara ? Son visage ne l’avait pas spécialement marqué, à l’époque, mais sa tenue était incontestablement assez originale pour s’être gravé dans sa mémoire. Reniflant légèrement d’amusement, la blonde resta cependant discrète au contraire d’un chûnin qui ricana clairement à ses côtés, se mangeant une claque derrière la tête la seconde d’après sans que Temari ne change d’un poil son expression solennelle. Elle n’eut néanmoins pas le temps de le réprimander plus proprement qu’Arame les invitait, elle et le superviseur de Konoha, à le rejoindre sur son estrade, ce qu’elle fit d’ailleurs en jetant un dernier coup d’œil aux ninja de Suna, quelque chose qui signifiait « une connerie et je vous scalpe tous un par un », tandis que ces derniers s’empressaient d’aller se chercher un manteau digne de ce nom. Temari fera l’affaire. souffla-t-elle en arrivant aux côtés du brun aux cheveux longs, jetant un bref coup d’œil à son mémo sans s’outrer réellement de l’écorchage de son nom de famille. Ce qui aurait été plus grave cependant aurait été de faire l’erreur face au Kazekage lui-même, mais la situation actuelle ne permet pas de caprice d’égocentrisme, aussi suivit-elle le mouvement jusqu’à la table ronde où elle écouta patiemment le briefing, les sourcils froncés, pour enchaîner après un bref coup d’œil au dénommé Daioteru pour vérifier qu’elle ne lui coupait pas la parole.

Je propose d’emmener Hinata Hyûga sur la première zone sinistrée ; j’ai cru remarquer qu’elle faisait partie de l’équipe de Konoha, et son byakûgan nous sera particulièrement utile pour repérer les personnes coincées sous les décombres. proposa-t-elle en jetant un coup d’œil à la dénommée Hinata à qui elle fit signe d’approcher pour que le Takien la remarque plus précisément. Quant au dernier membre de ce groupe, si je peux me permettre de pousser le nombre jusque quatre, je prends la responsabilité d’emmener Akira Kiyoshi sur les lieux : c’est un genin avec une bloodline dôton qui pourrait particulièrement servir en cas de glissements de terrain ; de plus, il nous faut quelqu’un pour rester en arrière, prendre en charge les civils une fois que nous les aurons sortis de pétrin pour les évacuer proprement et leur donner les indications nécessaires tandis que nous nous concentrerons sur notre tâche, pour ne pas nous faire perdre de temps. C’est un garçon très sérieux, il sera parfait pour cette tâche. déclara-t-elle ensuite en cherchant le blond du regard à qui elle fit signe à son tour sans autre forme de cérémonie. Daioteru, emporté par l’élan de Temari, prit la parole à son tour pour proposer sa propre team, piochant dans l’escadron de Suna pour emprunter un marionnettiste ; le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils étaient tous concernés par la situation et cherchaient à former au plus vite une équipe potable pour être le plus efficace le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga



Féminin
▌Messages : 84
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Konoha, quelque part.
ݐtat d'esprit : Tranquille.

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Byakugan.
▌Nindô: Je peux le faire !

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Mar 7 Déc - 19:46

Lorsque Hinata pénétra dans le bâtiment, elle fut surprise de constater qu’il paraissait beaucoup plus étroit que ne le laissait supposer son aspect extérieur. L’espace était en effet en grande partie occupé par les nombreuses poutres et colonnes qui soutenaient la structure de la bâtisse, les ninjas des trois villages occupant quant à eux ce qui restait. Apparemment tout le monde prenait la chose au sérieux, puisque le silence, malgré le nombre conséquent de personnes présentes, ne fut brisé que lorsque que le représentant de Taki prit la parole depuis une petite estrade. Levant les yeux vers lui, la jeune fille les ramena aussitôt sur ses pieds, les joues légèrement roses, surprise de le découvrir si peu vêtu. Elle resta ainsi, visage baissé, le temps qu’il leur donne ses indications, puis se dirigea prestement vers le coffre qu’il venait de mentionner. Était-ce la mode à Taki ? La jeune kunoichi n’en était pas certaine, mais n’avait dans tous les cas pas l’habitude de ce style de tenues. A Konoha en tout cas, les ninjas étaient plutôt bien couverts.

Comme les autres, elle prit une cape et la passa par-dessus sa tête avant de l’ajuster un chouia, constatant que le vêtement lui arrivait aux chevilles et ne devrait donc pas entraver ses mouvements comme il risquait de le faire avec les plus jeunes (et les plus petits) d’entre eux. Ensuite de quoi, elle revint à proximité des jônins en charge, attendant simplement les instructions qui ne manqueraient pas de suivre. Et en effet, cela ne tarda pas ; entendant Temari mentionner son nom puis lui faire signe, elle s’approcha timidement de la table. On interprétait souvent, et à tort, sa timidité comme un manque de détermination ; mais s’il était vrai qu’elle manquait affreusement de confiance en soi lorsqu’il s’agissait d’interagir socialement, le temps et l’expérience, et Naruto, qu’elle admirait plus que tout, lui avaient appris à faire confiance à ses talents de ninja et à s’améliorer en conséquence. Elle était même parvenue à force d’efforts, à remonter dans l’estime de son père et de son cousin, ce qui n’était tout de même pas peu dire. Hinata Hyûga ne payait donc pas de mine, mais elle saurait sans conteste se révéler utile à la mission ; sans compter, comme venait de le mentionner Temari, le dôjutsu héréditaire de sa famille qui tombait particulièrement à pic.

La sunaienne fit ensuite approcher l’un des genins de son village, qu’Hinata reconnut instantanément comme celui qui s’était, à peine quelques minutes auparavant, excusé auprès d’elle pour le comportement de son coéquipier. Elle lui adressa un bref signe de reconnaissance accompagné d’un sourire hésitant, notant son nom au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arame Ishii



Masculin
▌Messages : 41
▌Âge du personnage : 34
▌Localisation : Taki.
▌État d'esprit : Ecoute les arbres, et ils t'écouteront...

Encre de chine
▌Situation: Irrégulière, j'ai perdu mes papiers à la teuf de samedi et les autorités me détestent. Help.
▌Spécialité: Mokuton - Communication avec la nature.
▌Nindô: Défendre Taki, répandre autour de lui cette conception que trop peu de gens ont à propos de l'environnement de chacun.

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Sam 18 Déc - 13:00

Bien sûr, Arame ne commençait pas la mission sur un bon pied. Se tromper dans le nom de la jônin responsable des ninjas de Suna dès sa première phrase, voilà qui était une preuve de diplomatie, de subtilité. Heureusement, la dénomée Temari ne lui en tint apparemment pas rigueur. De toute façon, ils n'avaient pas le temps de se perdre en détails comme l'orthographe de chacun des noms de chaque ninja. La sœur du Kazekage ne perdit pas de temps, et cita de suite des noms de ninjas qui seraient, selon elle, adaptés à la mission. Arame décida de s'en reléguer complètement à la blonde, et de lui vouer une totale confiance. Il en profita au passage pour retenir les noms, afin de ne pas faire de gaffe comme il avait pu en faire avec Temari. La première qu’il appelait était une certaine Hinata, qui s'avança, déjà vêtue d'une cape prêtée par Taki, et qui lui allait à merveille, au niveau de la taille. La jeune femme semblait réservée, et avançait timidement vers la table où était posée la carte.

L'Ishii n'avait qu'entendu parler du célèbre byakugân de la famille Hyuga, et aujourd'hui, il allait enfin pouvoir le voir en action. Mais il n'imaginait pas le voir entre les mains de cette frêle Hinata, tellement elle semblait vulnérable. Mais Arame avait pour principe de ne pas juger au premier abord, et de ce fait, il faisait totalement confiance à Temari sur le choix. Le second dont elle cita le nom était un très jeune garçon, et Arame ne put s'empêcher d'avoir une sorte de claquement de langue discret. C'était une mission dangereuse, et, si Temari assurait prendre la responsabilité de ce genin, Arame craignait qu'il soit un peu trop faible pour le danger que représentait la zone à haut risque où il emmènerait les trois ninjas. Bien, voilà déjà un groupe de fait. Arame se tourna vers le responsable de Konoha, et lui proposa de former des groupes assez rapidement.

Alors qu'il enquit Hinata et Akira de se mettre sur le côté, pour patienter quelques instants, Temari et Tanake formèrent des groupes, et Arame leur assignait des lieux à évacuer. Peu à peu, l'organisation prenait forme, et tous furent bientôt assignés à une responsabilité. Tanake prenait la tête d'un groupe pour réparer le barrage qui était sur le point de céder et qui menaçait toute la région d'inondations. Les autres groupes partirent au compte-goutte, ayant reçu leurs instructions. Il ne restait dans la salle plus que le groupe formé un peu plus tôt.

« Bien. Nous pouvons y aller. Faites attention où vous marchez, le sol est très instable du fait de l'inondation. » Sur ces quelques mots, Arame passa sa propre cape de pluie, dont il ferma le premier bouton, comme à son habitude. Ainsi, les outils ninjas de sa ceinture lui restaient accessibles. Il ouvrit le pas, poussant la porte derrière laquelle l'atmosphère était complètement différente. La pluie battante ne ralentit pas Arame, habitué, qui prit, d'un pas vif, la direction de la maison sinistrée. Il prit une voix forte, pour couvrir les battements de la pluie : « Au fait. Moi, c'est Arame! Je vous propose de s'appeler par nos prénoms si besoin est, c'est plus pratique, et plus rapide. Si ça ne vous dérange pas bien sûr. » Non, vraiment, Arame ne s'encombrait pas de son habituelle politesse dont il faisait preuve lors de ses missions diplomatiques. Arame avait des priorités, et la vie des habitants du pays de la cascade en était.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kiyoshi



Masculin
▌Messages : 32
▌Âge du personnage : 19
▌Localisation : Somewhere
▌État d'esprit : Décidé à faire ses preuves, donc motivé aussi, bien sûr tout cela avec une réserve naturelle

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Les cactus
▌Nindô: Me surpasser

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Lun 20 Déc - 0:27

Akira avait donc su se faufiler dans tout ce monde et ajuster avec ses propres moyens sa cape trop grande pour qu’elle ne lui soit plus d’aucune gêne, avec ses épines bien plantées dedans. Il patientait ensuite en observant leurs supérieurs. Il vit alors Temari inviter à s’approcher la kunoichi de Konoha à qui il avait parlé tout à l’heure. Il n’entendait rien de ce qui se disait mais il ne pouvait s’empêcher de surveiller le tout. Et il avait bien fait, ne manquant ainsi pas le signe que lui fit Temari de s’avancer vers eux à son tour. Ils auraient donné une mauvaise image s’il avait été trop inattentif à devoir être appelé à plusieurs reprises. Alors que là, il put les rejoindre en toute discrétion, sans être même vu par son équipe, leur sensei étant occupé avec les deux autres à voir s’il y avait des capes moins grandes. Mais de toute évidence, c’était peine perdue et ils allaient devoir eux aussi se débrouiller avec leurs moyens du bord. Il adressa un salut respectueux d’un hochement de tête aux deux responsables de Taki et Konoha, qu’il approchait plus directement cette fois-ci. Il perçut alors le sourire de la brune de tout à l’heure, en comprenant parfaitement la signification. Encore un vague mouvement de la tête avec un soupçon de sourire afin de signifier que ce n’était rien, sans risquer de déranger la discussion du trio.

D’ailleurs, l’homme de Taki leur demanda de s’écarter un peu et c’est toujours sans broncher qu’il se recula un peu plus en retrait en même temps que la kunoichi de Konoha. Il espérait ne pas avoir une tâche trop ingrate et de pouvoir se rendre le plus utile possible, histoire de ne pas être non plus comme un boulet enchaîné aux pieds des autres. Mais il se doutait bien que Temari ne l’avait pas choisit par hasard, et que tout était vu de façon à ce que leur travail soit le plus efficace possible. Quelles pouvaient bien être le genre de technique de la brune ? Il n’avait bien sûr encore jamais entendu parler du byakûgan et ignorer donc totalement ce que c’était pour pouvoir avoir la moindre petite idée à qui il avait affaire. Enfin, les responsables finirent la formation des différentes équipes avec les tâches qu’ils leur désignaient. Celui de Taki les appela alors à la prudence au niveau du sol, ce qui n’inquiéta pas Akira qui pouvait compter sur sa sensibilité venait de son affinité dôton pour ressentir le moindre signe annonciateur d’un éboulement sous ses pieds. Sur une distance cependant très limitée, mais de quoi pouvoir agir avant de se retrouver happer dans l’éboulement et de prévenir ceux suffisamment prêts de lui.

Le blondinet suivit tout le monde sous la pluie battante, rabattant la capuche de la cape de Taki, rendant ainsi moins désagréable la marche dehors comparée à leurs arrivée. Il ignorait ce qu’ils allaient faire, n’ayant pas été à côté d’eux pour entendre la description de leur mission, cependant, il resta tout de même silencieux, se disant que leurs supérieurs en feraient le rappel en temps venu. Il fut par contre surpris par les mots du dénommé Arame dont la voix réussit à couvrir le bruit incessant de la pluie. S’appeler par leur prénom ? ça ne le dérangeait aucunement, il avait pris connaissance de l’homme de Taki, mais il ne savait pas quel était celui de la kunoichi de Konoha. Faisant de sorte à être à côté de cette dernière, il haussa à son tour la voix suffisamment pour qu’elle puisse l’entendre.

"Puis-je vous demander votre prénom ?"

Il lui fallait bien le savoir, et ce serait sûrement mieux. Et il ne se retrouverait pas à se demander de qui parlaient les autres en pleine action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Ven 24 Déc - 18:15

[ Pas de problèmes, ne t’en fais pas ! I love you ]

Lorsque Hinata et Akira se rapprochèrent suite à ses indications, Temari ne fit pas attention à eux. Pas réellement tout du moins ; il y avait, dans son professionnalisme, une attention particulière qu’elle préférait réserver à l’essentiel. En tant qu’ambassadrice de Suna, elle exigeait que ses ordres soient exécutés à la lettre, le plus rapidement possible : de ce fait elle ne penserait jamais à remercier un shinobi de son obéissance, encore moins lorsque celui-ci se trouvait être sous sa juridiction. Tout au plus jeta-t-elle un bref coup d’œil à Hinata en guise de reconnaissance. Ensuite se concentra-t-elle tout à fait sur le groupe de Tanake qui, s’il ne serait pas de sa division, lui semblait être d’une importance capitale : après tout, elle était la mieux à même de commenter les capacités des ninja de Suna. Elle répartit d’ailleurs ces derniers en exposant ses raisons, et, très vite, le trio de jônin se mit d’accord sur la marche à suivre. Tout le petit monde fut alors évacué et, en quelques minutes, la salle se vida entièrement, exception faite du quatuor éclectique. Temari ne s’étant pas gênée pour distribuer conseils et directives à ses hommes, elle se sentait la voix curieusement enraillée alors que la journée venait à peine de commencer. La pluie battante la forcerait à hausser le ton, qui plus est, une fois qu’ils seraient à l’extérieur : s’éclaircissant doucement la gorge, la blonde resta pourtant maîtresse de sa contenance et tandis que le membre de Taki leur distribuait des derniers conseils, elle rabattit sa capuche sur sa tête, survolant Akira du regard pour s’assurer qu’il s’était correctement vêtu. Une fois rassurée dans sa fibre maternelle, elle laissa la cadette et le benjamin emboîter le pas à Arame pour fermer la marche.

La pluie s’abattit sur ses épaules en lui arrachant un rictus de malaise. Grandir dans le pays du vent avait ce désavantage de la rendre tout à fait vulnérable aux bouleversements climatiques majeurs des autres nations. Sa santé robuste ne la vouait pas spécialement aux maladies dues au froid, mais les aléas territoriaux, une fois humides, glacés, ou même tout simplement couverts par la verdure, la prenaient bien souvent au dépourvu. Le manque d’habitude, et l’entraînement qui allait de paire. Étirant sa nuque en se passant une main dessus, Temari préféra passer outre le martellement régulier de l’eau pour se concentrer sur les mots que leur adressèrent le membre de Taki et qui avaient bien du mal à passer distinctivement le rideau de pluie.

S’appeler par leur prénom ? Sa foi, ça lui semblait être une bonne idée – bien que quelque chose lui disait qu’Akira aurait du mal à se conformer à cette règle la concernant, pensa-t-elle avec un petit sourire amusé. D’ailleurs, elle surprit la question de ce dernier, et laissa le temps à Hinata de lui répondre avant d’accélérer légèrement son rythme de marche pour s’immiscer entre eux deux, évitant de glisser sur la boue épaisse pour leur adresser la parole le plus naturellement du Monde, les yeux rivés sur l’aîné qui, devant, ouvrait la marche en leur imposant un rythme de marche soutenu. J’imagine qu’il est légitime que je vous explique pourquoi je vous ai choisi pour cette mission, et en quoi elle consiste. souffla-t-elle d’une voix assez forte pour se faire entendre des deux, et si elle leur jeta un coup d’œil chacun comme pour chercher un consentement d’écoute, un ‘bien sûr Temari-san nous sommes tout ouïe’ elle ne tarda pas à enchaîner pour leur expliquait en détail tout ce qu’elle savait, plus compréhensible qu’un simple topo mais aussi succins qu’un résumé qui ne se perdrait pas en envolée lyrique. Ils étaient bientôt arrivés : sur la carte, la distance qui les séparait du point de sinistre n’était pas si prononcée. Autant ne pas perdre de temps, donc, pour être le plus opérationnel possible une fois sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Hinata Hyûga



Féminin
▌Messages : 84
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Konoha, quelque part.
ݐtat d'esprit : Tranquille.

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Byakugan.
▌Nindô: Je peux le faire !

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Jeu 3 Fév - 2:26

[Pardon d'avoir bloqué le RP tout ce temps. >< Il a fallu que je me remette un peu dans le bain en revenant de vacances.]


Hinata ne se fit pas prier pour s'écarter, le temps de leur laisser terminer la constitution des équipes. Rester en retrait, elle préférait largement. De toute façon, et elle s'y attendait, on ne les fit pas patienter bien longtemps. Cela lui laissa tout de même le temps de s'interroger sur les capacités du jeune garçon à ses côtés, puisqu'elle imaginait à raison que Temari ne l'avait pas choisi pour rien.

La salle se vida peu à peu tandis que les diverses équipes que l'on venait de constituer quittaient les lieux, jusqu'à ce qu'il ne reste bientôt plus qu'eux. Le ninja de Taki les invita finalement à le suivre dehors, tout en les mettant en garde contre les éboulements de terrain. Hinata suivit donc le mouvement, rabattant comme tout le monde sa capuche avant de sortir sous la pluie battante. Décidément, quel temps. Elle était pour le coup bien contente de vivre à Konoha. Lorsque Arame leur proposa de s'appeler par leurs prénoms, la jeune fille ne put s'empêcher d'en être légèrement choquée. Elle venait après tout d'un milieu où il était proprement inconvenant d'appeler les gens par leur prénom, à moins d'entretenir avec eux une certaine relation de proximité. Cependant, la chose ne la gênait à réflexion pas plus que cela. Autant être reconnu pour soi que pour sa famille, non ? C'était simplement une question d'habitude à prendre, du moins en ce qui la concernait.

"Puis-je vous demander votre prénom ?" lui demanda donc son jeune compagnon.
"Hi-Hinata." répondit-elle en rougissant légèrement. Puis se rendant compte qu'il ne risquait pas de l'entendre si elle ne haussait pas un peu le ton, elle prit sur elle et répéta, de manière plus audible: "Hinata. E-et vous ?"

Temari vint ensuite les rejoindre, ralentissant sa cadence, afin de leur proposer une explication sur son choix. Hinata hocha légèrement la tête, l'écoutant ensuite avec une attention non feinte. Lorsqu'elle l'avait connue, la sunaienne était encore genin, tout comme elle. A présent, elle était juunin, et il semblait comprendre aisément pourquoi à l'Hyûga. Temari en possédait toutes les qualités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arame Ishii



Masculin
▌Messages : 41
▌Âge du personnage : 34
▌Localisation : Taki.
▌État d'esprit : Ecoute les arbres, et ils t'écouteront...

Encre de chine
▌Situation: Irrégulière, j'ai perdu mes papiers à la teuf de samedi et les autorités me détestent. Help.
▌Spécialité: Mokuton - Communication avec la nature.
▌Nindô: Défendre Taki, répandre autour de lui cette conception que trop peu de gens ont à propos de l'environnement de chacun.

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Mer 16 Fév - 16:09

Arame avançait à pleine vitesse, sans regarder derrière lui si ses coéquipiers suivaient. Ils étaient ninjas, et tous âgés, mis à part le petit Akira, sur qui Temari pouvait bien veiller, elle s'en était portée garante. Arame, qui connaissait bien le village, suivait le chemin le plus court pour atteindre la demeure sinistrée. Bientôt, ils l'atteignirent. La situation était en fait bien plus catastrophique que ce qui avait été rapporté au chef des opérations. L'arbre, qui s'était abattu sur la maison avait été rejoint par un second qui, à défaut de rester coincé sur le toit de la maison complètement écrasée, avait roulé jusqu'au bas de la pente après avoir causé de considérables dommages sur la maison. La pluie battante n'arrangeait rien, faisant couler par rivières la boue qui dévalait la pente. A mi-hauteur, la maison était dans un bien piètre état. L'arbre qui la chevauchait avait complètement enfoncé la toiture, et le second avait arraché toute une portion de mur. Un autre mur était écroulé, et la maison ne tenait que peu, continuant de perdre des pans entiers de sa structure à mesure que le temps passait.

Il s'arrêta sans prévenir, et se retourna vivement vers ses compagnons qui le rejoignirent rapidement. « Bien, la situation est encore plus critique que ce qui était prévu. La famille est certainement bloquée par l’arbre, les sauver sera notre priorité. Nous dégagerons ensuite l’arbre ainsi que les décombres dangereux pour le reste du village. Le temps nous est compté, le sol est instable, et la maison risque de s’affaisser sur ses occupants d’un moment à l’autre. Hinata, je crois savoir que vous êtes doué du talent du clan Hyuga. » Il marqua une pause, fixant les yeux pâles de la jeune femme en question. « Je… Je crois savoir qu’il peut être utile pour… voir certaines choses ? Pouvez-vous voir si la famille est encore en vie ou non ? »

Il se montrait hésitant, n’étant pas sur du pouvoir contenu dans le Byakugân. Il ne l’avait jamais vu en action, et n’en avait qu’entendu parler, de ce fait, il ne savait, ni comment cette technique fonctionnait, ni quelle était sa portée, ses défauts. Avant que Hinata ne réponde, Arame enchaîna, finissant ainsi son exposé, et laissant la parole aux autres. Il se tourna ainsi vers les deux membres de Suna, et lança : « Si vous aussi avez des techniques qui pourraient être utiles, n’hésitez pas. » Hinata, Temari, Akira et Arame n’avaient pas l’habitude de travailler ensemble, et de ce fait, ils ne connaissaient pas leurs techniques. Ce qui était assez inconvenant pour s’organiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Kiyoshi



Masculin
▌Messages : 32
▌Âge du personnage : 19
▌Localisation : Somewhere
▌État d'esprit : Décidé à faire ses preuves, donc motivé aussi, bien sûr tout cela avec une réserve naturelle

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Les cactus
▌Nindô: Me surpasser

MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    Jeu 24 Fév - 21:24

Akira avait décidé de prendre les devants, suite à l’invitation de leur aîné de s’appeler par leurs prénoms, en quémandant celui de la kunoichi de Konoha. La seule personne dont il ignorait le prénom. Bien sûr, il fit tout cela avec politesse et respect, fidèle à lui-même. Il fut un peu surpris de voir cette dernière, plus vieille que lui, rougir un peu, et il ne comprit pas ce qu’elle dit dans un premier temps. L’intimiderait-elle ? pourtant, il n’avait rien fait de particulier. A la deuxième prise de paroles, il comprit cette fois et hocha doucement de la tête, en une sorte de « enchanté » non formulé.

"Je me nomme Akira."

Voilà que Temari les rejoignit et leur expliqua en quoi leur tâche consistait et ce qu’elle attendait au premier abord d’eux. Nouveau hochement de tête et un regard attentif, le jeune Kiyoshi écouta comme un bon élève. Ainsi, ils allaient secourir des habitants d’une maison dans une situation précaire et avec un risque d’éboulement. Il comprit de suite que c’était son affinité dôton qui avait guidé dans son choix sa supérieure. Le genin était en tout cas prêt à tout pour répondre aux attentes de ses aînés. Mais il n’allait pas de suite perdre du chakra en cherchant d’ors et déjà à amplifier sa sensibilité dôton. Ça, c’était à réserver une fois sur place et selon la situation qu’ils allaient trouvés.
Et quelle situation ! Le blondinet se stoppa un mètre derrière Arame, ses yeux fixant la maison qui s’effondrait morceaux par morceaux. Il n’imaginait pas que le cumul de l’eau de pluie puisse se montrer dévastateur ainsi. Il attendit sagement les ordres en tout cas, les autres étant bien mieux placés que lui pour savoir ce qu’il fallait faire. Le jônin du pays de la Cascade demanda alors à Hinata d’utiliser apparemment un don de ses yeux étranges. Elle pouvait vraiment voir les habitants de la maison ? Voilà quelque chose de bien utile. Il chassa sa curiosité quand Arame les invita à proposer leurs capacités si elles pouvaient être utiles.
Akira étant bien conscient de son grade, il se tourna tout d’abord vers Temari, quémandant l’autorisation de parler à cette dernière avant de le faire.

"J’ai ce qu’on appelle une sensibilité dôton. Je peux accompagner ceux approchant de la maison et les avertir du moindre risque d’éboulement que je ressentirai à l’avance. Je peux également aider à trouver un chemin assez stable. La décision revient à vous, Arame-san, Temari-san."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Le feu ça brûle, et l'eau..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Paradis du Batifolage :: Cimetière-
Sauter vers: