AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Ven 12 Nov - 19:47

Je suis la Baby-Sitter ! Il y a des mioches ici qui jouent un peu aux abrutis et qui ont une grosse envie de crever, je suis venu leur foutre une bonne fessée !


    TOBOE Tetsura

    Date de naissance : 23 Janvier.
    Âge : 28 ans.
    Sexe : Masculinement mâle.
    Groupe sanguin : O.
    Village : Takigakure.
    Etat civil : Célibataire, coureur de jupons. Cherche LA Femme.
    Grade : Jônin et accessoirement membre de l'unité d'interrogation.

Balance le son, Francis !
    "T'as promis avec la pose du mec cool, maintenant, t'es obligé de tenir ta promesse !"

    Mon Body D'Gue-Din(normal, j'suis à Taki !)
    Le mâle est là, les filles. ça y est, enfin, vous pouvez lorgner sur un beau gosse viril qui n'a pas d'énormes sourcils broussailleux et une coupe au bol(Gaï, un jour, ils reconnaitront tous ton style)...

    Le filet grisâtre de la clope filait nonchalamment dans le ciel et semblait se mêler aux nuages qui surplombaient le petit pays de Taki. Et tandis que la cigarette, en fin de vie, était mordillée par une rangée de dents particulièrement pointues qui s'étirait en un intriguant sourire carnassier, le corps massif de celui qui fumait se redressa. Craquements. Après s'être étiré, le gus écrasa le petit instrument de mort dans son grand poing musculeux et décida de faire une petite balade dans le village pour voir s'il pouvait aider. Ce n'était pas qu'il s'emmerdait sans Arame, mais presque. L'enfoiré avait obtenu le droit de s'tirer à Suna pour une mission diplomatique et lui, malgré sa qualité de Jônin, il n'avait strictement rien à faire. Si ce n'était pas malheureux ça... Soupirant, il laissa ses doigts surmontés de poils virils -hmmm, virrrrriiiil !- grattouiller son menton mangé par une barbe dont faisait partie une obscure barbichette, puis il se dirigea vers le centre du village, espérant croiser quelques jolies filles à mater. Mais le monde était dur avec lui. Il s'évertuait à l'emmerder. La preuve ? Le Destin avait voulu qu'il atterrisse dans un si petit village que les filles se comptaient sur les doigts d'une seule main. Et encore, là, il enlevait pas les vieilles. Quel gâchis, putain ! Vivement qu'il aille glandouiller pépère dans une p'tite mission à l'étranger pour tirer... Le shinobi originaire de Kumogakure s'allongea dans des herbes qui n'étaient pas trop boueuses, près de l'Arbre Sacré -Arame n'avait rien dit comme à son habitude, mais il était sûr qu'il voulait qu'il veille sur l'Arbre pendant son absence- et se mit à triturer et tournicoter quelques poils de sa moustache en rêvassant. Sa toison bicolore, particularité physique de son clan déchu se prélassait sur l'étendue herbeuse comme les poils en bataille d'une bête féroce, crinière d'un blanc neigeux surplombant chevelure d'un noir d'encre. Sifflotant et repoussant d'un souffle brusque une des nombreuses mèches qui lui tombaient devant les yeux, il porta son regard noir et ses yeux éternellement mi-clos sur les ramures de l'Auguste Arbre en pensant à ce qui se passait récemment dans le monde shinobi. Un Jinchuuriki autrefois détesté devenait Kazekage, un groupuscule composé de Nukenins tous plus puissants les uns que les autres avaient commencé à semer le désordre et à accomplir leur dessein, des légendes refaisaient surface à la manière de la Princesse Tsunade ou du Cheval Fou de Konoha...

    Le monde changeait. Il espérait seulement que cela ne dégénèrerait pas en de nouveaux conflits comme l'attaque de Suna sur Konoha il y a trois ans et que la guerre et la violence ne serait pas apporté à Taki. Soudain, Une impérieuse envie de fumer l'envahit et il se mit à fouiller dans son kimono à la recherche de sa précieuse pipe kiseru. C'était une pipe qui se transmettait entre le chef de famille des Toboe et son héritier(e) lorsque celui ou celle-ci obtenait le grade de Chûnin, confirmant son entrée dans l'âge adulte. Enfin, le Jônin la trouva et l'examina attentivement. Il aimait la contempler pendant de longues minutes, antiquité du temps immémorial des héros. Sa composition de bambou pour le tuyau et de fer pour la tête était classique, mais néanmoins savamment ouvragé. Après l'avoir encore regardé pendant quelques secondes, il cala le bec dans sa bouche et sentant la bonne odeur de tabac -un tabac spécifique- se mit à sourire. Il s'offrait toujours un petit moment comme celui-ci avant de s'entrainer. La délicieuse odeur du brun lui chatouillait agréablement les narines et son long nez frémissait de plaisir. Les nuages s'étaient, par rapport à tout à l'heure, grandement éclaircis et l'air semblait moins lourd, aussi, Tetsura décida de se lever et de commencer son entrainement journalier. Suite aux exercices de bases qui consistaient en de multiples exercices d'assouplissement et de musculations divers et variés, l'homme se mit torse nu, dévoilant son corps musculeux. Le combattant se mit en garde, plaçant ses larges bras d'ours -l'un plié, le poing armé, attendant près de l'estomac et l'autre, plié en arrière, prêt à frapper avec puissance- , crispant ses corpulentes cuisses et ses muscles antérieurs et finissant sa préparation en raidissant ses pectoraux et son torse ample. Puis, il porta un violent coup dans le vide. Il inversa la position précédente entre ses bras et recommença. Une vingtaine de minutes plus tard, quelques gouttes de sueur dévalèrent la pente qu'était son cou bovin et se glissèrent dans son kimono noir constellé de nuages bleus. Elles passèrent dans chaque cicatrice qu'il arborait, fruit des combats qu'il avait livré dans sa vie de ninja et de guerrier. Il en avait une sur le cou, une autre qui zébrait l'un de ses avant-bras et deux particulièrement prononcés qui barrait son torse... Chacune resta humide après l'entrainement et Tetsura les caressa une par une, contemplant sereinement ses stigmates de bataille. Il ne possédait que ces quelques balafres et seulement devant lui, car il n'avait jamais reculé, ne serait-ce qu'une seconde...

    Mon Caractère De Ouf
    Parce qu'un type avec un body de gue-din comme ça ne peut tout simplement pas être un simple abruti.

    Je m'appelle Suzuna Heiji. Je suis journaliste. Si je suis venu à Taki, c'était pour écrire un papier sur les ninjas trop méconnus de ce village caché. Malheureusement, je suis très malchanceuse... Aucun des Jônin ne voulaient me parler, ils étaient soi-disant tous très occupés. Alors, j'ai été finalement obligée de les espionner. Et puisque je devais rendre mon papier bientôt, j'ai dû en choisir un... Entre un type à moitié nu qui ne parlait jamais et qui restait tout le temps à côté des arbres et un autre, j'ai finalement dû choisir l'autre. Au départ, il ne m'apparaissait que comme un idiot bavard et je n'étais pas forcément loin du compte, mais ma vision de lui était alors trop étriquée. J'ai appris à le connaitre. Par exemple, saviez-vous qu'il déteste la violence ? Néanmoins, cela reste paradoxal au vu de sa facilité à décocher des coups de poings à tout ce qui bouge lorsqu'on parvient à l'irriter ne serait-ce qu'un peu. Comme il le dit lui-même, il s'y connait beaucoup en cuisine, il peut vous offrir des châtaignes, des pêches et des patates. Sa tendance à la violence est, il faut bien l'avouer, assez prononcé, mais c'est surtout à cause de son tempérament volcanique. Par ailleurs, on peut remarquer que ce Tetsura est... Stupide. Il a parfois des réactions que seul l'idiot du village pourrait avoir et ne semble même pas s'en offusquer. C'est une tête brûlée, un fonceur et un casse-cou. Néanmoins derrière ces pâles images, on découvre un être impétueux et courageux, qui est prêt à tout pour protéger ce en quoi il croit et ceux qu'il considère comme ces amis. Derrière ses dessous insouciants, le shinobi de Taki peut même s'avérer sérieux et semble toujours attentif à son entourage. C'est d'ailleurs, malgré ses tendances sadiques et un peu violentes envers ses élèves, un des meilleurs pédagogues que j'ai pu observer, je l'ai même vu aller jusqu'à préparer des bentô pour leur mission ! Il y a peu de personnes de nos jours qui ont autant de dévotion envers autrui.

    C'est un être bon et très sociable. Il aime aider et donne facilement des conseils aux autres. Cependant, malgré ses qualités, ce ninja n'est pas exempt de défauts, outre sa violence et son tempérament précédemment cités, c'est un pervers notoire et un coureur de jupons invétéré. Il cherche d'ailleurs à satisfaire ses instincts primaires par tous les moyens possibles et imaginables et ne cessent de grommeler qu'il veut profiter de missions à l'étranger pour "tirer un coup". Les femmes qui étaient de passage ici ont toutes affirmés qu'il venait les voir dans leur chambre, leur rendant ce qu'on appelle communément une Visite Nocturne. Bref, cet homme est un ennemi des femmes, donc, mesdemoiselles, veillez à ne pas l'approcher de trop prêt si vous tenez à ce qu'il ne vous harcèle pas. Certes, il est gentil, mais ça n'en reste pas moins un obsédé sexuel. J'ai également remarqué qu'il était très loquace, trop bavard, immensément prolixe. Il a toujours quelque chose à dire et ce n'est pas forcément des remarques très intelligentes parfois. Son ancien équipier, Arame Ishii (ndlr: un autre Jônin du village de Taki) semble d'ailleurs en éprouver les effets à longueur de journée, ce qui peut nous amener à comprendre pourquoi celui-ci se terre dans un mutisme obstiné et le fait qu'il a une réputation d'asocial caractérisé. Après un tel traitement journalier et régulier, n'importe qui voudrait être seul. Nonchalant au possible, les facettes de la personnalité de Toboe Tetsura ne sont pourtant pas si simples... Il suit ainsi un code d'honneur qui lui est propre et qui renferme une flopée de principes que je n'ai pas eu le temps de noter malheureusement. Si vous le rencontrez un jour, peut être vous laissera-t-il les contempler ? Il est également en définitive assez romantique -malgré sa réputation de coureur de jupons- , je l'ai ainsi entendu dire qu'il cherchait tout simplement "la femme qui éclipserait toutes les autres". Pour finir cet article, j'aimerais parler d'une dernière particularité de son caractère: son sérieux, ou plutôt l'état d'esprit qu'il a lorsqu'il combat sérieusement. Tetsura qui est si dissipé se concentre alors sur un unique but: détruire l'adversaire. Plus rien n'importe, car, lorsque l'adversaire l'oblige à rompre ses principes et à combattre sérieusement, plus rien ne le retient et il ne s'arrête que lorsque l'adversaire est mort, s'est enfui ou qu'il est lui-même mort. Tetsura Toboe est donc un ninja qui possède une personnalité extravagante, complète et parfois paradoxal, mais il montre très bien que Taki, au même titre que les autres villages cachés est peuplé de shinobi puissants et bons...


    La Geste D'une Brute
    Parce qu'on ne devient pas comme ça du jour au lendemain.

    La prison "Ranbou Hayase" était une prison spéciale de Taki, qui servait aussi bien de centre d'interrogatoire que d'établissement pénitencier. Certains Jônin y exerçaient également des interrogatoires, en raison du manque de personnel. Tetsura était un de cela et il était reconnu comme un geôlier particulièrement éprouvant dû à ses incessantes prises de paroles et autres monologues et à ses séances de "redressement" où il utilisait divers méthodes toutes plus perverses les unes que les autres pour leur faire avouer. Aujourd'hui, il se trouvait avec deux prisonniers, Den Chan et Dai Miyako...

    « Tu... Tu ne nous auras pas ! Pas vrai, Dai-chan ?
    — Pour sûr, Den-chan !
    — Ah oui ? J'ai pourtant prévu un menu spécial pour vous.


    Le shinobi de Taki enleva son t-shirt et attrapa la tête des deux ninjas qu'il fourra sous ses aisselles ruisselantes de sueur (hmmmmm, viiiirrrrrriiiiil ²)

    Mangez, fumiers !

    — Alors ? J'ai fais spécialement cinq cent pompes et autant d'abdos ce matin sans me laver, spécialement pour vous, les gars !
    — Arg... Je... je défaillie, Den-chan...
    — Tiens.. Kof... Le... Coup... Dai-chan..
    — Crevez ou causer ! C'est à vous de choisir ! répondit-il avec un sourire sadique.
    — Nous... Nous ne dirons jamais rien, nous sommes de vrais ninjas !
    — Ah oui ? Jamais ? Bien.


    Tetsura les relâcha avec un large sourire qui ne présageait rien de bon, puis il se pencha vers eux et déclara:

    — Eh bien, je vais utiliser une autre méthode: l'usure. Et si je vous racontais comment j'en suis arrivé à devenir Jônin ! Allez, vous aussi vous voulez tout connaitre de moi, j'parie !
    — N..Non merci.
    — On s'en fout.
    — J'vous laisse pas le choix. ♥️ répliqua-t-il avec un grand et jovial sourire.


    Tetsura sortit sa pipe kiseru, y bourrant son tabac et commença à fumer, celle-ci se mêlant au brouillard indistinct de ses souvenirs.

    — Hmmm... Mon plus lointain souvenir... Je quitte Kumo avec mes parents. Je suis né à Kumogakure enfaite et j'ai passé quelques années de mon enfance là bas. Mes parents étaient les descendants du clan Toboe, mais notre lignée s'étant tarie, ils n'étaient pas ninjas. Ils étaient vendeurs de riz. Ma mère m'a eu à seize ans, je crois bien... Bref, nous sommes partis à cause de la radicalisation de Kumogakure qui continuait malgré les accords et les traités à consolider sa force et son ninjutsu. Nous avons alors voyager à travers des petits pays pour finalement s'établir dans un village.
    — On s'en fiche de ta vie...
    — Exactement.
    — Vous abandonnez alors ?
    — Absolument pas !
    — Alors, je continue.


    Il relâcha par ses naseaux des volutes de fumée puis reprit le récit de son existence.

    — Ce village était peuplé de quelques ninjas et j'adorais les espionner pour voir leurs techniques que je trouvais assez cool. Voyant que nous n'étions pas natifs de ce village, ils nous expliquèrent qu'ils recherchaient de la main d'œuvre pour leur pays, Taki. Nous sommes donc à nouveau parti sur les routes. Mes parents étaient donc ravis d'y aller, car ils deviendraient immédiatement indispensables avec leur riz. D'ailleurs, à présent, ils vivent confortablement (un euphémisme, pour dire qu'ils sont devenus des bourge', ouais !). Donc, j'ai fini par arriver là bas... Pendant plusieurs mois, nous recevions la visite des ninjas avec qui nous nous étions liés d'amitié et, un jour, ils nous proposèrent tout simplement de rejoindre Takigakure, leur village caché. Nous acceptions, sachant bien que les civils étaient essentiels pour les ninjas et vice-versa. Moi qui rêvait de devenir un shinobi, j'étais comblé ! Nous repartîmes alors et...
    — J'en... Ai... Marre...
    — Moi aussi...


    Tetsura leur décocha à tous les deux un sourire sadique et continua:

    — Donc, quand je suis arrivé, j'étais sale et fatigué. Aussi, quand j'ai vu de la flotte, je me suis empressé d'aller me baigner dedans. Ce que je ne savais, c'était que cette eau était la légendaire Eau Sacrée de Taki...
    —Oh le con !
    — Tu veux refaire un séjour sous mes aisselles ?
    — Non... Je crois que c'est bon.
    — Bien. Donc je me baignais dans cette eau quand tout à coup un espèce de petit indien a surgi et m'a dit que je n'avais pas le droit d'être là. Après lui avoir répondu d'aller gentiment se faire foutre, cet idiot a gueulé et m'a répété la même chose, si bien que ça a alerté un Jônin qui est venu me chopper et qui m'a foutu une sacrée branlée. Depuis ce jour là, je le détestais. Quand je suis entré à l'Académie de Taki, je l'ai revu et j'ai appris qu'il s'appelait Arame Ishii. Je redoutais d'être dans la même équipe, mais le Destin en a voulu autrement... et on s'est finalement retrouvés ensemble. On se disputait tout le temps et ce n'est vraiment qu'après plusieurs années qu'on est arrivé à s'entendre. A cet époque, un évènement nous sépara: La Troisième Grande Guerre Ninja. Je devins Chûnin à ce moment là et comme tant d'autres personnes nous partîmes au front. Tous les jours, nous combattions pour survivre et je détestais cela. La Guerre... Nous étions si jeunes et pourtant nous n'avions pas un instant de répit. Je garde beaucoup de souvenirs douloureux de cette période. Mais elle me permit d'établir enfin une relation de confiance entre Arame et moi... Un jour que l'ancienne équipe s'était reformé et que notre mission consistait à tendre une embuscade à nos ennemis, Arame se fit acculer par un utilisateur de Katon et je réussis à vaincre l'adversaire. Même si je pense qu'il aurait pu s'en sortir, il serait revenu dans un sale état... C'est vraiment là qu'on a commencé à se faire confiance et avoir du respect l'un pour l'autre. Puis la Guerre finit et nous rentrâmes tous deux au village. Alors, nos chemins divergèrent. Nous devînmes tous deux Jônin... Moi, je choisis de prendre une équipe sous mon aile et de leur apprendre ce que j'avais moi-même appris... Arame, lui, resta seul au milieu de ses plantes... D'ailleurs, il n'y a une anecdote marrante à ce sujet.
    — On est vraiment obligé de l'entendre ?
    — Pitié... Nan... J'en peux plus.. J'vais... J'vais tout dire... J'vais parler !
    — Tais-toi sinon on va se faire tuer par le patron !!
    — Je vais vous finir... ♥️ L'anecdote est la suivante: un jour je l'ai surpris entrain de communier avec la nature. Sauf que je savais pas ce qu'il faisait à ce moment là... Et je lui ai donc demandé ce qu'il branlait. Et c'est là que celui-ci me rétorque: "ça s'voit pas ? J'baise un arbre." J'étais plié de rire. C'était la première fois qu'il faisait de l'humour. Et puis, après, lui aussi a ri. C'était aussi la première fois qu'on riait ensemble...
    — Oh, comme c'est mignon...
    — Vous êtes gays ? Je suis sûr que c'est toi qui fait la femme.


    La terre sembla trembler un infime instant et une lueur particulièrement effrayante apparut dans les yeux de Tetsura. L'insulter, on pouvait. Le ridiculiser, on pouvait. Douter de sa virilité, c'était signer son arrêt de mort. Il s'approcha des deux gus et leur colla une bonne rafale de coups sans interruption pendant plusieurs minutes psalmodiant une série de "crevez !"

    Crevez, crevez, crevez !
    Après cela, l'histoire raconte que les deux shinobi dévoilèrent tous leurs secrets, qu'ils furent relâchés et qu'ils se repentirent, promettant de ne plus jamais faire de mal à quiconque. On raconte qu'encore dans le sommeil, ils se débattent en criant des "pas les aisselles, pas les aisselles !"

    Tel était l'histoire de Tetsura Toboe, sa Geste. »

    "Je ne suis pas un simple pervers. Je suis un Super Pervers."

    Manges ça ! Et lis-le en entier !
    Spoiler:
     


Dernière édition par Tetsura Toboe le Dim 21 Nov - 3:31, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madara Uchiha

avatar

Masculin
▌Messages : 463
▌Âge du personnage : 24

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: grosbill.
▌Nindô:

MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Ven 12 Nov - 19:55

Sa Majesté des Mouches. I love you
J'te ferai bien un pavé en suédois pour souligner le fait que tu as des bons goûts de pays mais bon. La flemme (parce que je suis pas encore assez bilingue pour ne plus avoir besoin d'un dictionnaire m'voyez).

Bienvenue et bonne inspiration ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Ven 12 Nov - 19:58

La même que Neji, bienvenue sur nos Terres... Et je plussoie aussi les mêmes choses parce que je suis flemmard aussi dans ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Arame Ishii

avatar

Masculin
▌Messages : 41
▌Âge du personnage : 35
▌Localisation : Taki.
▌État d'esprit : Ecoute les arbres, et ils t'écouteront...

Encre de chine
▌Situation: Irrégulière, j'ai perdu mes papiers à la teuf de samedi et les autorités me détestent. Help.
▌Spécialité: Mokuton - Communication avec la nature.
▌Nindô: Défendre Taki, répandre autour de lui cette conception que trop peu de gens ont à propos de l'environnement de chacun.

MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Ven 12 Nov - 20:00

JE DEMANDE UN T! JE DEMANDE UN A! JE DEMANDE UN K! JE DEMANDE UN I!

T... A... K... I...

TAKI! TAKI IS IN THE PLACE! Takoi? Non, Taki!

TAKIIIIIIIIIIIIIIIIII!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Ven 12 Nov - 20:07

Bienvenu à nouveau, on enchaîne! Sympa d'avoir adopté ce petit questionnaire pour te présenter xD (faudrait que je le fasse un jour, faudrait...) Enfin, bonne inspiration pour ta fiche! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Hinata Hyûga

avatar

Féminin
▌Messages : 84
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Konoha, quelque part.
ݐtat d'esprit : Tranquille.

Encre de chine
▌Situation: Ma team et moi, c'est pour la vie !
▌Spécialité: Byakugan.
▌Nindô: Je peux le faire !

MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Ven 12 Nov - 23:32

Bienvenue ! Et moi je plussoie plus pour la Norvège, voilà. : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Dim 21 Nov - 2:32

Prez fini !

Neji=>Tu as bon goût en livres. Pour la peine, t'es sur ma liste.
Gaara=>Tu crois sincèrement que j'ai écris tout ça ? Espèce de fou, j'en ai c/c venant d'un autre forum Razz
Hinata=>Tu as bon goût en pays, pour la peine, t'es sur ma liste.

Arame=>OH YEH ! COME ON, BABY ! SECOND TAKI'S NINJA IS HERE !! /o/
Revenir en haut Aller en bas
Arame Ishii

avatar

Masculin
▌Messages : 41
▌Âge du personnage : 35
▌Localisation : Taki.
▌État d'esprit : Ecoute les arbres, et ils t'écouteront...

Encre de chine
▌Situation: Irrégulière, j'ai perdu mes papiers à la teuf de samedi et les autorités me détestent. Help.
▌Spécialité: Mokuton - Communication avec la nature.
▌Nindô: Défendre Taki, répandre autour de lui cette conception que trop peu de gens ont à propos de l'environnement de chacun.

MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Dim 21 Nov - 2:54

Bon, ça mérite quand même que je débouche les bouteilles ça.

Je t'aime ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku no Gaara

avatar

Masculin
▌Messages : 332
▌Âge du personnage : 23
▌Localisation : Sunagakure
ݐtat d'esprit : ...

Encre de chine
▌Situation: Je suis un cow-boy solitaire, babe.
▌Spécialité: Le sable of course
▌Nindô: Etre accepté et protéger

MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   Dim 21 Nov - 12:55

Déjà validé sans un petit message de validation, si ce n'est pas beau ça ^^

Terrible l'attaque des aisselles, ça serait Kiba qui aurait du mal à résister à ça xD

Enfin, validation no jutsu, et amuses-toi bien! ^.^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fouguedelajeunesse.forumactif.ws/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Raiken" Toboe est arrivé ! [Finish. 100 %]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bingo Book :: Plateau de Shôgi :: ► Recalés-
Sauter vers: